Bundesliga : les Français, deuxième plus gros contingent de joueurs étrangers dans le championnat allemand

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Lucas Tousart lors de son premier match officiel avec le Hertha Berlin en Coupe d'Allemagne
Lucas Tousart lors de son premier match officiel avec le Hertha Berlin en Coupe d'Allemagne | Swen Pförtner / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que la Bundesliga reprend ses droits ce vendredi, 28 Français sont actuellement éparpillés dans les 18 clubs du championnat allemand. Depuis deux ans, les joueurs français représentent le deuxième contingent de joueurs étrangers en Bundesliga. Petit tour d’horizon de ces nombreux Français qui évoluent en Allemagne.

Depuis plusieurs saisons, les jeunes joueurs français prennent d’assaut la Bundesliga et ses clubs. En 2018-2019, la France est devenu le deuxième pays qui fournit le plus de joueurs étrangers aux écuries du championnat allemand, derrière l’Autriche. En 2016, ils n’étaient encore que 13 à évoluer dans un club de Bundesliga. Ils sont dorénavant 28.

• Quatre petits nouveaux

Transféré au Hertha Berlin en janvier dernier contre 25 millions d’euros, Lucas Tousart (23 ans) avait été prêté six mois à l’Olympique Lyonnais avant de rejoindre son nouveau club en juin dernier. Le milieu défensif formé à Valenciennes a déjà effectué ses débuts avec le Hertha en Coupe d’Allemagne vendredi dernier pour une défaite spectaculaire sur la pelouse de l’Eintracht Braunschweig (4-5).

Autre milieu défensif - qui peut également évoluer défenseur central - à avoir rejoint la Bundesliga cet été : Tanguy Kouassi, dont le transfert au Bayern Munich a fait grand bruit. Le titi parisien de 18 ans devra cependant batailler pour se faire une place au sein de l’effectif pléthorique du Bayern et sera absent jusqu’à mi-octobre après s’être blessé à la cuisse dès son premier entraînement avec son nouveau club. Deux autres jeunes français découvriront la Bundesliga cette saison : Maxence Lacroix (20 ans), titulaire avec Sochaux la saison dernière en Ligue 2 et qui a signé à Wolfsburg et Tanguy Coulibaly (19 ans) qui a joué deux matches la saison dernière avec Stuttgart en deuxième division.

• Les titulaires en puissance

Plus ancien joueur français présent en Bundesliga (depuis 2011), Jonathan Schmid fait le bonheur de Fribourg au poste d’arrière droit et sa place de titulaire ne souffre d’aucune contestation. Du côté de Leipzig, le néo-international Dayot Upamecano est également un titulaire en puissance dans la défense centrale de Julian Nagelsmann. Nordi Mukiele, qui peut évoluer latéral droit comme dans l’axe, est également très apprécié par le jeune technicien allemand.

Moussa Niakhaté (Mayence), Evan N’Dicka (Eintracht Francfort) et Jérôme Roussillon (Wolfsburg) sont les trois autres défenseurs français titulaires en Bundesliga. Joshua Guilavogui, lui, est capitaine de Wolfsburg et est un rouage indispensable du milieu des loups. En attaque, la paire Alassane Pléa-Marcus Thuram fait le bonheur du Borussia Mönchengladbach (20 buts et 18 passes décisives à eux deux en championnat), tandis que Moussa Diaby doit confirmer sa première bonne saison avec le Bayer Leverkusen. Tout comme Christopher Nkunku, auteur de 13 passes décisives la saison dernière en Bundesliga avec Leipzig.

Alassane Pléa et Marcus Thuram, les deux Français de Gladbach
Alassane Pléa et Marcus Thuram, les deux Français de Gladbach © INA FASSBENDER / AFP

• Les remplaçants en quête de temps de jeu

Encore gênés par des blessures, les prometteurs Ibrahima Konaté (RB Leipzig) et Dan-Axel Zagadou (Borussia Dortmund) devront se remettre pour espérer gratter du temps de jeu cette saison dans deux effectifs conséquents. Également blessé une bonne partie de la saison dernière, Benjamin Stambouli peut espérer retrouver son poste de titulaire à Schalke 04 alors qu’il était capitaine du club sur la fin de saison 2018-2019. Almamy Touré, placé dans la rotation à l’Eintracht Francfort la saison dernière, tentera quant à lui de gagner ses galons de titulaire.

Chez les attaquants, Anthony Modeste (Cologne) et Jean-Philippe Mateta (Mayence) auront pour mission de regagner une place de titulaire perdue la saison dernière. Le second a d’ailleurs bien débuté sa saison en inscrivant un triplé en Coupe d’Allemagne. Jean-Kevin Augustin, de retour de prêt à Leeds, ne semble quant à lui pas faire partie des plans de son entraîneur à Leipzig. Enfin, le défenseur Mamadou Doucouré, qui a fait ses débuts en Bundesliga la saison passée, tentera de s’installer dans l’équipe première, quatre ans après son arrivée au Borussia Mönchengladbach.

• Le cas particulier des Français du Bayern

Au Bayern Munich, parmi les six Français de l’effectif, quatre ont un statut assez particulier. Comme la saison dernière, le jeune Michaël Cuisance tentera d’obtenir quelques minutes de temps de jeu cette année. Mais Kingsley Coman, Benjamin Pavard, Lucas Hernandez et Corentin Tolisso feront davantage partie du turn-over de Hans-Dieter Flick. Le premier devra batailler avec Leroy Sané et Serge Gnabry pour gagner sa place de titulaire.

Benjamin Pavard devrait quant à lui retrouver son poste de défenseur droit, qu’occupait Joshua Kimmich pendant le Final 8 de la Ligue des champions. Lucas Hernandez est davantage en difficulté tant David Alaba et Alphonso Davies semblent indéboulonnables aux deux postes que pourrait occuper le Français. Enfin, Corentin Tolisso ne fait pas réellement partie des plans de son entraîneur, qui le fait peu jouer depuis son arrivée en novembre 2019.