Leipzig

Bundesliga : Leipzig renverse Augsbourg pour le titre de champion d'automne

Publié le , modifié le

Peu de gens l’auraient parié. Non, le Bayern Munich ne terminera pas la phase aller du championnat allemand en tête. Le Borussia Dortmund non plus. Contre toute attente, c'est Leipzig, grande surprise de la saison, qui s’est offert cette distinction honorifique en venant à bout d’Augsbourg grâce à des buts de Laimer, Schick et Paulsen (3-1).

Une petite page de l'histoire du football allemand vient de s'écrire. En renversant Augsbourg ce samedi après-midi dans le cadre de la dernière journée de la phase aller de Bundesliga (3-1), le club de Leipzig s'est assuré de devenir la première équipe de l'ancienne Allemagne de l'Est à devenir championne d'automne, quelques semaines après être devenue la première à se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Les monstres du Bayern Munich et du Borussia Dortmund termineront cette mi-saison aux troisièmes et quatrièmes place du championnat, également devancés par M'Gladbach, qui a conservé sa place de dauphin en accrochant le nul (0-0) sur la pelouse du Hertha Berlin.

Mais attention, sur les vingt dernières années, si le champion d'automne a été 13 fois sacré à la fin de la saison, cela a été l'oeuvre du Bayern Munich à douze reprises... La formation de Julian Nagelsmann n'a pas galvaudé ce sacre honorifique, avec une attaque insatiable qui fait surfer le club sur une très belle vague.

Avec l'arrivée sur le banc du jeune coach de 32 ans Julian Nagelsmann, Leipzig a franchi un palier cette saison, dans les résultats comme dans le jeu. Outre leur réussite en championnat, les Saxons sont aussi pour la première fois de leur histoire qualifiés pour les huitièmes de finale de Ligue des champions, contre Tottenham. Nagelsmann a enrichi le jeu de l'équipe tout en conservant sa marque de fabrique : un jeu de transition ultra-rapide et vertical. Mais le RB sait désormais conserver la balle si nécessaire, et contrôle beaucoup mieux ses matches.

Ce samedi, c'est pourtant Augsbourg qui a ouvert le score très rapidement (8e), et Leipzig a mis très longtemps à concrétiser sa domination pourtant nette. Mais Konrad Laimer (68e), Patrik Schick, le Tchèque en prêt de la Roma (80e) et Yussuf Poulsen (89e) ont donné au RB Leipzig une victoire incontestable.