Bundesliga : le duel Lewandowski-Haaland illumine le Klassiker

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Robert Lewandowski Erling Haaland
Lewandowski et Haaland lors du match la victoire du Bayern contre Dortmund (4-2). | ANDREAS GEBERT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Comme souvent, le Bayern Munich a fini par terrasser son rival Dortmund (4-2) ce samedi 6 mars à l'occasion de la 24e journée de Bundesliga. Alors forcément, à l'heure du Klassiker entre les deux clubs, on attendait beaucoup du duel de buteurs entre Erling Haaland et Robert Lewandowski. Sans surprise, ils ont répondu présents avec un triplé pour le Polonais, et un doublé pour le Norvégien.

L’un n’a que 20 ans, et encore tout à prouver. L’autre en affiche 32, et a encore quelques records à accrocher. Et pourtant, Erling Haaland et Robert Lewandowski n’en finissent de toujours tout ramener à leur incroyable duel de l’autre côté du Rhin. Et le Klassiker entre le Borussia Dortmund du premier et le Bayern Munich du second n’a pas échappé à la règle : encore une fois, Haaland et Lewandowski ont attiré tous les projecteurs en empilant les buts. Le premier a inscrit un doublé, avant de sortir sur blessure, avant que le second ne réponde par un triplé. Rien que ça. 

Haaland, la fougue de la jeunesse

Dans ce duel de terminator des surfaces de réparation, le premier à frapper a été Erling Haaland. La fougue de la jeunesse sans doute ? En tout cas, le prodige norvégien n’a eu besoin que de deux petites minutes pour déverrouiller son compteur, à l’affût après une récupération haute de Delaney et un coup de billard. Largement suffisant pour Haaland qui a décoché un pétard du gauche de l’extérieur de la surface (0-1, 2e). Mais l’appétit vient en mangeant, encore plus pour ces boulimiques du ballon rond. Et à peine sept minutes plus tard, Haaland a doublé la mise sur un caviar d’Hazard (0-2, 9e). Le Norvégien est lui même du genre à mettre ses coéquipiers sur orbite en temps normal, pas étonnant de les voir lui rendre la pareille. 

à voir aussi Bundesliga - 24e journée : Revivez la folle victoire du Bayern Munich contre Dortmund Bundesliga - 24e journée : Revivez la folle victoire du Bayern Munich contre Dortmund

Ce samedi face au Bayern, Haaland avait envie de prouver qu’il peut tenir la comparaison avec Robert Lewandowski, malgré les buts d’écarts, malgré les douze années d’écart, malgré les trophées d’écart. Pour bien mesure la performance du grand blond, il faut bien comprendre qu’en 9 minutes, il a inscrit autant de buts que le Borussia lors de ses 5 dernières venues à l’Allianz Arena de Munich : 2, contre 24 encaissés. Un doublé qui n’a certes pas suffi aux siens, mais qui leur a permis de presque accrocher un point sur la pelouse du Bayern avant les buts tardifs de Goretzka (3-2, 88e) et Lewandowski (4-2, 89e), ce qui n’était plus arrivé depuis avril 2014 en Bundesliga. Et deux buts qui portent le total d’Haaland à 19 réalisations en championnat pour après 24 journées. Pas mal, mais l’extraterrestre norvégien n’est pas encore sur la même planète que Lewandowski.

Lewandowski, patience et réalisme

Et pour cause, au doublé de son rival du Borussia, l’attaquant polonais a répondu par un triplé. Logique, puisqu’au classement des buteurs, Lewandowski est bien dans une autre dimension avec déjà 31 réalisations après 24 journées. Stratosphérique. Forcément, une telle efficacité ne pouvait épargner le Borussia Dortmund, son ancien club, contre qui il a marqué 20 buts en championnat. C’est simple : aucun joueur n’a plus marqué que lui contre le BVB. Alors fallait-il s’étonner de voir le Polonais réduire l’écart en renard dans la surface sur un centre de Sané (1-2, 25e) ? Fallait-il s’étonner de le voir transformer le penalty égalisateur avant la pause (2-2, 43e) ? Non.

Et même après que le Bayern a repris l’avantage en fin de match par Goretzka, Lewandowski avait encore faim de but. Alors le Polonais a sorti une dernière fois les crocs pour s’offrir un triplé, faire mieux qu’Haaland et se rapprocher encore un peu plus du mythique record de Gerd Müller et des ses 40 buts en une saison de Bundesliga. Pour le dépasser, il lui reste dix matches pour inscrire dix buts. Facile, quand on tourne à 1,3 buts par rencontre comme lui. Mais à 32 ans, Lewandowski a intérêt à placer le nouveau record très haut, s’il ne veut pas que Haaland lui ravisse dans les années à venir, quand le Norvégien aura atteint sa maturité. Car oui, la bonne nouvelle, c’est que ce duel d’extraterrestres ne fait que commencer.

-