Bundesliga : Le Bayern Munich, de la crise au sommet du championnat

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Bayern Munich
Manuel Neuer, Joshua Kimmich et Benjamin Pavard (Bayern Munich) | AFP

Le Bayern Munich a pris sept points d'avance en tête de la Bundesliga grâce à son succès contre Dortmund (0-1) mardi soir. Les Bavarois sont proches d'un 30e titre de champion, à six journées de la fin, malgré un début de saison catastrophique.

Le Bayern Munich a fait un pas de plus vers son 30e titre de champion d'Allemagne ce mardi en s'imposant sur la pelouse du Borussia Dortmund (0-1). Les Bavarois comptent désormais sept points d'avance en tête de Bundesliga, une marge qui semble inespérée quand on repense au début de saison bavarois marqué par le départ de l'entraîneur Niko Kovac

La crise de novembre 

La première saison de Niko Kovac à la tête du Rekordmeister n'avait pas impressionné, malgré un nouveau doublé coupe-championnat. Mais les dirigeants bavarois avaient maintenu leur confiance dans l'entraîneur croate. Un choix sur lequel ils sont revenus rapidement. Malgré une victoire 7-2 en Ligue des champions contre Tottenham début octobre, l'automne sera fatal à Kovac. Une défaite contre Hoffenheim (1-2), un nul face à Augsburg (2-2) mais surtout une claque reçue à Francfort (5-1), son ancien club, auront eu raison de l'ancien sélectionneur croate. 

à voir aussi Dortmund-Bayern : Le “Klassiker” a tenu ses promesses, avec un public virtuel Dortmund-Bayern : Le “Klassiker” a tenu ses promesses, avec un public virtuel

Un Flick à la rescousse

Pour le remplacer, les candidats ne sont pas nombreux. Les noms d'Arsène Wenger et José Mourinho, qui n'avait pas encore rejoint Tottenham, sont évoqués, mais le Bayern prend son temps. Arrivé l'été dernier en tant qu'adjoint, Hans-Dieter Flick se charge de l'intérim. Après deux importants succès d'entrée, face à l'Olympiakos en Ligue des champions (2-0) et contre Dortmund (4-0), la machine s'enraye à nouveau. Deux nouvelles défaites en championnat et une dégringolade jusqu'à la 7e place du classement. Mais Flick tient bon et ses choix finissent par payer. Alphonso Davies devient indéboulonnable dans le couloir gauche alors que Thomas Müller retrouve une place de titulaire, et le niveau pour la garder. Surtout, il ressoude autour de lui un vestiaire fragmenté sous l'ère Kovac et est finalement confirmé dans ses fonctions. 

Invincible en 2020 

Encore friable en fin d'année, le Bayern revient métamorphosé en janvier. Les Bavarois enchaînent onze matches sans défaite... dont dix victoires ! Le seul match nul ? Contre Leipzig (0-0) début février. Et leur seule sortie en Ligue des champions, le huitième de finale aller contre Chelsea, a été l'occasion d'une démonstration à Londres (0-3). L'interruption de deux mois n'a pas coupé les jambes des champions d'Allemagne. Deux victoires pour reprendre avant le choc contre Dortmund. Bousculé en première période, le Bayern affiche une résilience qu'il semblait avoir perdue en première partie de saison. Le dos rond pour mieux sanctionner le BVB, puis une deuxième période parfaitement gérée. 

Le coup de mou de Leipzig 

S'il compte aujourd'hui sept points d'avance, le Bayern peut aussi remercier ses adversaires. Aucun n'a su profiter de son départ raté pour le reléguer à une distance de sécurité. Intouchable leader en décembre, Leipzig n'a pas su tenir le rythme en 2020. Seulement quatre victoires en dix matches de championnat, pour cinq nuls et une défaite. De son côté, Dortmund a vécu une première partie d'exercice encore plus compliquée que son rival, ne retrouvant le top 3 qu'à la 20e journée. Un temps leader, Mönchengladbach a payé son inconstance et une défense de plus en plus friable. La densité du haut de tableau de Bundesliga cette saison, où chacun s'est rendu coup pour coup, a évité de voir une équipe s'envoler en tête. Et au final, c'est le Bayern qui s'achemine vers un 8e sacre consécutif.