Timo Werner
Timo Werner | AFP

Bundesliga : Jeu de massacre derrière le Bayern

Publié le , modifié le

Munich, qui reçoit dimanche le mal classé Brême, peut consolider son avance en tête de la Bundesliga en profitant des faux-pas de ses principaux rivaux Dortmund et Leipzig, incapables de battre des mal classés vendredi et samedi. Avec 13 points d'avance et un match à jouer dimanche, le Bayern joue dans un autre championnat! Car derrière, les six équipes qui se tiennent provisoirement en deux points ne parviennent pas à aligner les victoires et laissent semaine après semaine l'écart se creuser avec le champion en titre.

Grâce à sa victoire 4-1 sur le terrain d'Hoffenheim, Leverkusen (31 pts) s'est propulsé pour 24 heures au moins à la deuxième place du classement, à égalité de points cependant avec Leipzig et Mönchengladbach. Le jeune Jamaïcain Leon Bailey a ouvert la marque pour le Bayer (43e), puis Baumgartlinger a doublé la mise (51e), avant que l'Argentin Lucas Alario ne réussisse un doublé en toute fin de match (86e, 90+3e). Hoffenheim (27 pts), qui a longtemps lutté dans le groupe de tête du championnat, a désormais décroché, avec un seul point marqué sur ses trois derniers matches.

Leipzig rate encore une marche

Le RB, qui occupait la deuxième place avant cette 19e journée, a été défait 1-2 sur le terrain de la modeste équipe de Fribourg (12e, 23 pts) après avoir pourtant pris l'avantage 1-0 par Timo Werner à la 65e minute. Les vice-champions d'Allemagne restent scotchés à 31 pts, pour l'instant troisièmes du classement. A sa décharge, Leipzig a dû se passer de deux joueurs majeurs: la star du milieu de terrain Naby Keita, suspendu, et l'attaquant international suédois Emil Forsberg, blessé aux abdominaux. Cette victoire permet par ailleurs à Fribourg de s'extirper de la zone rouge, avec désormais sept matches consécutifs sans défaite en championnat.

Mönchengladbach, discret mais efficace

Le Borussia Mönchengladbach, seule équipe à avoir battu à ce jour le Bayern de Jupp Heynckes (2-1 le 25 novembre), continue sans faire de bruit son chemin vers le haut du tableau. Ceux qui sont surnommés en Allemagne "les Poulains" ont ajouté Augsbourg à leur tableau de chasse samedi (2-0), pour se hisser à la quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions. 

Dortmund en plein psychodrame

Vendredi soir, Dortmund sans son buteur vedette Pierre-Emerick Aubameyang a été tenu en échec à Berlin 1-1 par le Hertha. Le Borussia retombe du coup de la troisième à la cinquième place. Comme l'a avoué l'attaquant André Schürrle après le match, l'équipe est perturbée par le psychodrame autour du Gabonais. Ce dernier a manqué les deux derniers matches, suspendu pour indiscipline puis écarté de l'équipe pour manque de motivation à l'entraînement. Le patron du Borussia Hans-Joachim Watzke a confirmé samedi qu'Arsenal avait fait une démarche pour l'acquérir au mercato d'hiver. La presse parle d'une offre de 50 millions d'euros.
    

AFP