Le gardien de Dortmund Roman Bürki battu à Brême
Le gardien de Dortmund Roman Bürki battu à Brême | AFP - FRISO GENTSCH / DPA / dpa Picture-Alliance

Bundesliga: Dortmund craque de nouveau, le Bayern à un match du titre

Publié le , modifié le

Dortmund a probablement perdu la Bundesliga à Brême avec son nul (2-2), lors de la 32e journée de Bundesliga. Alors que le Borussia menait (2-0) à l'extérieur, l'équipe a été incapable de conserver cet avantage. Grâce à sa victoire (3-1) sur Hanovre un peu plus tôt dans la journée, le Bayern Munich possède désormais un avantage de 4 points à deux journées de la fin. Les bavarois sont plus proches que jamais d'un 7 sacre consécutif.

Les hommes de Lucien Favre menaient 2-0 à la pause à Brême grâce à Christian Pulisic (6e) et Paco Alcacer (41e) et contrôlaient parfaitement le match, lorsque le gardien Roman Bürki a laissé passer entre ses jambes un tir apparemment sans danger de Kewin Möhwald (2-1, 70e). Le Borussia a alors perdu totalement le fil, et l'ancien du Bayern Claudio Pizarro, 40 ans, a égalisé à la 75e minute. "C'est difficile de dire ce qui est arrivé", a admis le milieu de terrain de Dortmund Julian Weigl, "nous avons eu des occasions pour mener 3-0 avant la pause, et on fait deux erreurs qui amènent deux buts. Au final, le résultat est normal".

Favre, le coach suisse de Dortmund, n'a pas voulu accabler son gardien: "On ne va pas parler de Roman, a-t-il dit, quoi qu'il arrive, Roman a fait une super-saison et il nous a sauvé beaucoup de points". Les deux buts de Dortmund étaient pourtant somptueux, un exploit individuel de Pulisic qui a passé en revue toute la défense (6e) et un coup franc direct d'école d'Alcacer en lucarne (41e).

Le dernier but de Ribéry ?

De son côté, le Bayern s'est imposé sans surprise et sans briller contre le dernier du classement, grâce à des buts de Robert Lewandowski (27e), Leon Goretzka (40e) et Franck Ribéry (84e). "Nous aurions dû mener 4-0 à la pause, là nous aurions été tranquilles", a admis le coach bavarois Niko Kovac, "mais nous avons fait notre boulot". Kovac a fait entrer en fin de match le mythique duo "Rib-Rob", Franck Ribéry (36 ans) et Arjen Robben (35 ans), qui quitteront l'un et l'autre le club en fin de saison. Le Français n'a laissé le soin à personne de sceller la victoire, d'une action personnelle dans la surface (3-1, 84e)

à voir aussi Bundesliga : Franck Ribéry marque l'un de ses derniers buts avec le Bayern Bundesliga : Franck Ribéry marque l'un de ses derniers buts avec le Bayern

Pour autant, les deux derniers rendez-vous du Bayern n'ont rien de promenades de santé. Les Bavarois ont d'abord un périlleux déplacement sur la pelouse du 3e, Leipzig, dans sept jours (qu'ils retrouveront en finale de la coupe d'Allemagne le 25 mai). Puis, pour la dernière journée, ils accueilleront Francfort, actuel quatrième, et qui risque fort de jouer sur ce match sa qualification pour la Ligue des champions.

Dortmund, qui doit désormais espérer que Munich ne gagne aucun de ses deux derniers matches, aura l'avantage des pronostics samedi prochain à domicile contre Düsseldorf, qui n'a plus rien à gagner ni à perdre. Mais le BVB devra se déplacer pour finir à Mönchengladbach, qui pourrait lui aussi être en position de jouer la quatrième place.

Dans l'ombre du duel au sommet, la course à l'Europe est en partie décantée. Le RB Leipzig est assuré de la troisième place minimum. Le quatrième ticket pour la Ligue des champions est pour le moment entre les mains de Francfort, le demi-finaliste de l'Europa League (1-1 contre Chelsea à l'aller) qui compte 54 points. Mais quatre clubs sont en embuscade: Mönchengladbach et Wolfsburg (52 pts) ainsi que Hoffenheim et Leverkusen (51 pts).

En bas de tableau, Hanovre et Nuremberg sont quasiment condamnés, même s'il leur reste une chance toute théorique d'être barragiste. Stuttgart devrait pour sa part disputer le barrage de maintien contre le 3e de D2.

AFP