Dortmund vs Nuremberg

Bundesliga : Dortmund battu, le Bayern peut revenir

Publié le , modifié le

Le Borussia Dortmund a été battu ce vendredi par Augsbourg, 15e au classement général (2-1). C'est une mauvaise opération pour le leader, puisque le Bayern pourrait revenir à hauteur ce samedi face à Mönchengladbach.

Dortmund est-il à bout de souffle? Le leader de la Bundesliga a été battu 2-1 vendredi par le 15e du classement Augsbourg, laissant une chance à Munich de revenir à égalité en tête dès samedi. Le Sud-Coréen Ji Dong-won a réussi un doublé pour Augsbourg, profitant de deux énormes erreurs de la jeune défense de Dortmund. Paco Alcacer a réduit l'écart en fin de match. Le Bayern, qui n'était plus qu'à trois points avant cette 24e journée, se déplace sur la pelouse du troisième Mönchengladbach (18h30). Avec une différence de buts défavorable (+25 contre +31 à Dortmund), les Bavarois ont cependant peu de chances de prendre la tête. A quatre jours de son match retour de Ligue des champions contre Tottenham (défaite 3-0 à l'aller à Londres), la situation est désormais critique pour le club de la Ruhr: une seule victoire sur ses six derniers matches toutes compétitions confondues, et six points seulement pris sur ses cinq derniers matches de championnat!  La jeunesse de l'effectif a longtemps été, en début de saison, un facteur d'enthousiasme, voire d'euphorie. Elle est depuis quelques semaines synonyme de naïveté et de manque de rigueur.  Dortmund a certes dominé dans le jeu, a monopolisé la balle et s'est créé plusieurs occasions franches, notamment en fin de match. Mais les erreurs individuelles de ses deux latéraux, Dan-Axel Zagadou et Hachraf Hakimi, lui ont coûté le prix fort. 
 

 Retour de Reus sans effet 
    

A la 24e minute, le Français de 19 ans a perdu un duel dans ses 30 mètres, et sur le centre, Augsbourg ouvert le score par Ji Dong-won (1-0). En seconde période, c'est le Marocain Hachraf Hakimi, 20 ans, qui a carrément fait une passe plein axe au Coréen, qui s'est fait un plaisir d'aller battre Roman Bürki d'un beau tir enveloppé. Le Borussia espérait pourtant que le retour de son capitaine Marco Reus, absent depuis un mois en raison d'une déchirure musculaire, allait lui rendre la sérénité perdue en février. 
L'illusion n'a pas duré longtemps. Il y a deux semaines, le Borussia avait été incapable de battre la lanterne rouge Nuremberg (0-0), qui avait érigé une muraille devant son but. Le scénario s'est répété vendredi, en pire, puisque Augsbourg a fait l'effort de sortir et de jouer les contres à fond. En fin de match, Dortmund a bien enclenché le turbo et a fini, logiquement, par voir son pilonnage récompensé. Paco Alcacer a marqué à la 81e minute son 13e but de la saison, son 11e comme joker, à l'arrivée d'une combinaison Sancho-Götze. Mais Augsbourg a courageusement résisté à la furia Dortmundaise des dernières minutes. Le leader laisse de nouveau filer trois points. Le Bayern peut commencer à penser très sérieusement à un septième titre de champion consécutif.

AFP