Bayern Munich tenu en échec par l'avant-dernier, s'éloigne du Borussia Dortmund

Publié le

Auteur·e : AFP
Thomas Müller et ses coéquipiers ont une nouvelle fois été accrochés
Thomas Müller et ses coéquipiers ont une nouvelle fois été accrochés, contre Düsseldorf. | SVEN HOPPE / DPA / dpa Picture-Alliance

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ou s'arrêtera la dégringolade du Bayern Munich? Tenu en échec à domicile samedi 3-3 par l'avant-dernier Düsseldorf, dont l'attaquant belge Dodi Lukebakio a réussi un triplé, le champion en titre est désormais à 9 points du leader Dortmund, vainqueur à l'extérieur 2-1 à Mayence.

Le Borussia compte provisoirement sept points d'avance sur son second Francfort, également vainqueur en déplacement 3-1 à Augsbourg, mais Mönchengladbach, qui reçoit dimanche Hanovre, reviendra à quatre points en cas de victoire. Munich reste 5e. Seuls les quatre premiers seront qualifiés en fin de saison pour la Ligue des champions.

Dans la tempête depuis octobre, le Bayern Munich a subi une nouvelle humiliation, contre un adversaire qu'il a pourtant dominé dans le jeu de la tête et des épaules, et qui a arraché l'égalisation dans le temps additionnel. Deux semaines après la défaite dans le "Klassiker" à Dortmund, le patron du club Karl-Heinz Rummenigge avait remis la pression, dans l'espoir de stopper l'actuelle série noire: "Le temps est maintenant venu pour l'équipe de retrouver le chemin du succès. L'équipe et l'entraîneur ont le devoir de faire en sorte de regagner le terrain perdu", avait-il martelé.

Lukebakio, le tombeur du Bayern

Düsseldorf, avant-dernier et relégable, semblait le sparring-partner parfait pour engranger un peu de  confiance et ne pas laisser Dortmund prendre le large. Les Bavarois ont d'ailleurs cru se mettre à l'abri, en menant 2-0 dès la 20e minute, par des buts de Niklas Süle (17e) et Thomas Müller (20e). Mais le Bayern a été incapable de tuer le match, et a  laissé Düsseldorf revenir deux fois dans le jeu, à 2-1 d'abord, puis à 3-2, avant que Lukebakio ne frappe pour la troisième fois dans le temps additionnel (90+3). Le doublé de Müller, en panne de buts depuis longtemps, sera une bien maigre consolation.

Les deux derniers buts encaissés par le "Rekordmeister" illustrent impitoyablement le mal qui le ronge actuellement: un attaquant lancé en profondeur en contre dans le dos de la défense, un défenseur central -- Niklas Süle en l'occurrence -- pris de vitesse, et un attaquant qui vient battre Neuer en un contre un. Munich n'a plus gagné en Bundesliga depuis le 27 octobre (2-1 à Mayence) et compte, sur ses huit derniers matches, seulement deux victoires pour trois défaites et trois nuls.

"je suis tout sauf heureux. On a fait trop d'erreurs à l'arrière. Vous ne pouvez pas défendre comme ça dans la Bundesliga."

AFP