Karl Hopfner
Karl Hopfner est au club depuis plus de 30 ans | CHRISTOF STACHE / AFP

Bayern : Hopfner succède à Hoeness

Publié le , modifié le

Karl Hopfner a été officialisé à la présidence du Bayern Munich pour succéder à Uli Hoeness, qui a lui évoqué un retour après avoir purgé ses trois ans et demi de prison, vendredi, lors de l'assemblée générale extraordinaire du club.

Hopfner, 61 ans, a reçu sans surprise le feu vert des 1593 membres présents, moins de deux mois après que le Conseil d'administration du club l'eut désigné comme successeur d'Uli Hoeness, démissionnaire après sa condamnation à la prison dans une affaire de fraude fiscale. "Cher Uli, vous avez une famille super mais aussi une famille au sein de ce club, avait déclaré Hopfner avant le vote. On te souhaite toute la force nécessaire pour les temps difficiles à venir. Tu pourras décider dans le calme ce que tu souhaites faire après."

Hoeness : "je ne vais pas me retirer"

Hoeness, a laissé entendre qu'il reviendrait au Bayern Munich après avoir purgé sa peine. Il est toujours en attente de son placement en détention. "J'ai commis une grosse faute et j'assumerai tout. Et quand je reviendrai, je ne vais pas me retirer", a lancé Hoeness au millier de membres présents qui lui ont offert une ovation debout. Il a ajouté qu'il pouvait partir "la conscience tranquille, sans inquiétude pour le club". 

Avec Hopfner, depuis plus de 30 ans au club où il occupe les fonctions de vice-président et membre du comité exécutif du Conseil de surveillance, le Bayern a fait le choix de la continuité. Son nom ne dit pas grand chose au grand public, car il ne fait pas partie des grands anciens joueurs professionnels prestigieux -Franz Beckenbauer, Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness- qui servent de figure de proue au club le plus titré d'Allemagne. Embauché comme gérant par le club en 1983, après avoir répondu à une petite annonce, il fait partie intégrante du triumvirat qui a porté la croissance exponentielle du Bayern.

AFP