Allemagne : Le Bayern écrase Cologne et reste seul en tête

Publié le , modifié le

Auteur·e : Elena Cervelle
Bayern Munich Cologne

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Impérial à Cologne (4-1), le Bayern Munich a conservé dimanche la tête de la Bundesliga de cette 22e journée. Kingsley Coman, de retour de blessure, a marqué, son compère Serge Gnabry a réussi un doublé, et Robert Lewandowski a conforté sa première place au classement des buteurs avec sa 23e réalisation de la saison.

Trois buts en 12 minutes

Dimanche dernier, le Bayern avait peiné et concédé à domicile un nul 0-0 à Leipzig. Mais à dix jours de son huitième de finale de Ligue des Champions contre Chelsea, le "Rekordmeister" a démontré dimanche que, lorsque ses rouages sont bien huilés, il évolue tout simplement dans une autre dimension. Cologne l'a appris à ses dépens, en encaissant trois buts dans les 12 premières minutes!

On jouait depuis 150 secondes lorsque Robert Lewandowski s'est chargé de rappeler aux jeunes défenseurs de Cologne qu'il ne fallait lui laisser aucun espace. Lancé par Müller à l'angle de la surface, le Polonais a armé un tir imparable en lucarne opposée. Trois minutes plus tard, Kingsley Coman, de retour d'une blessure au genou gauche, servi au point de pénalty, de nouveau par Müller, a doublé la mise (2-0, 5e). Et à la 12e minute, Gnabry a tué le match en inscrivant son premier but. Après un corner, il a donné un coup de rein dans la surface pour s'ouvrir l'espace et planter un tir de 15 mètres dans le coin droit du but du malheureux Timo Horn

"On ne s'attendait pas à entrer si bien dans le match", a admis le capitaine du Bayern Manuel Neuer, "mais nous avons utilisé froidement toutes nos premières occasions". A 3-0, les Bavarois n'ont même pas ralenti. Ils se sont juste montrés moins chirurgicaux : Gnabry a touché la barre, Kimmich le poteau, Thiago et Müller par deux fois n'ont pas cadré des ballons de but. 

Neuer remporte ses duels 

La deuxième période a été plus équilibrée, et Neuer a dû sauver son but à trois reprises, à chaque fois en un contre un contre Mark Uth (62e), Jhon Cordoba (78e) et Anthony Modeste (89e). Uth a sauvé l'honneur de Cologne (4-1, 70e), quatre minutes après le but du 4-0 de Gnabry. L'entraîneur Hansi Flick avait, il est vrai, un peu déréglé sa défense en remplaçant Jérôme Boateng par Lucas Hernandez en charnière centrale à la pause, et le brillant milieu défensif Joshua Kimmich par Corentin Tolisso à l'heure de jeu. 
 

Elena Cervelle @Elena_Cvl