Robert Lewandowski avec le Bayern Munich
Robert Lewandowski avec le Bayern Munich | Christof STACHE / AFP

Allemagne : le Bayern battu à domicile par Leverkusen

Publié le , modifié le

L'état de grâce aura duré quatre matches: le Bayern de Munich de Hansi Flick est retombé sur terre samedi, battu à domicile par Leverkusen 2-1 pour la 13e journée de Bundesliga.

Le Bayern Munich s'est incliné ce samedi à domicile contre le Bayer Leverkusen (2-1). Le champion en titre (24 pts) recule à la 4e place à trois points de Leipzig (27 pts), leader provisoire ce samedi, en attendant le match de Mönchengladbach (25 pts) contre Fribourg dimanche. Le Jamaïcain de 22 ans Leon Bailey a réussi un doublé pour Leverkusen et Thomas Müller a marqué pour le Bayern, dans un match très spectaculaire où les Bavarois ont manqué plusieurs occasions absolument immanquables. Du rythme, de l'émotion, des occasions, des barres et des poteaux, le Bayern supérieur dans le jeu mais Leverkusen plus efficace: les spectateurs de l'Allianz Arena samedi en ont eu pour leur argent.  

Sur le papier, les Bavarois étaient pourtant supérieurs. Un simple coup d'oeil sur le banc des remplaçants donne une idée de la qualité d'un effectif taillé pour la Ligue des champions: Thiago Alcantara, Philippe Coutinho et Kingsley Coman y côtoyaient samedi deux champions du monde, l'Allemand Jérôme Boateng et le Français Corentin Tolisso. Mais, après un début à 100 à l'heure du Bayern, et un tir sur le poteau de Serge Gnabry dès la 9e minute, qui laissait croire que le Rekordmeister allait embrayer sur ses récents succès, Bailey a allumé le premier pétard de la soirée en marquant sur l'action du contre (1-0, 10e).

à voir aussi Ligue des Champions : auteur d'un quadruplé face à l'Etoile Rouge, Robert Lewandowski affole encore plus les chiffres Ligue des Champions : auteur d'un quadruplé face à l'Etoile Rouge, Robert Lewandowski affole encore plus les chiffres

Magnifiquement lancé en profondeur par Kevin Volland, il a devancé Benjamin Pavard, en retard d'une fraction de seconde dans son tacle: le premier but encaissé par le Bayern dans l'ère Hansi Flick. Thomas Müller, le grand gagnant de l'arrivée de Flick sur le banc du Bayern, a égalisé à la 34e minute d'un tir tendu du gauche à la limite de la surface. Mais Bailey a récidivé quasiment sur l'engagement, par un but très semblable au premier, sinon que Javi Martinez s'est retrouvé cette fois dans le rôle du défenseur pris de vitesse (2-1, 35e).

Le schéma est resté le même en deuxième période. Neuer a réalisé une parade de grande classe face à Nadiem Amiri (52e), tandis que le Bayern continuait à manquer des occasions immanquables ou échouait sur un Lukas Hradecky en état de grâce dans les buts du Bayer, à l'image d'Ivan Perisic (45+1), Robert Lewandowski (55e, 60e), Müller (60e) ou Gnabry (90+4).

AFP