Ajax Amsterdam- Manchester United : Paul Pogba a été décisif au bon moment

Ajax Amsterdam- Manchester United : Paul Pogba a été décisif au bon moment

Publié le , modifié le

Après deux finales majeures perdues, Paul Pogba a enfin soulevé le trophée en remportant la Ligue Europa avec Manchester United. Mieux, il a été décisif en inscrivant le premier but du match. Ce trophée et ce but sont l'épilogue d'une saison en demi-teinte pour le joueur le plus cher du monde qui a retrouvé le sourire après des jours compliqués entre la mort de son père et l'attentat qui a touché la ville de Manchester.

Antoine Griezmann et Paul Pogba sont potes. L'avenir nous dira s'ils joueront sous le même maillot mancunien, mais avant mercredi soir, ils partageaient l'étiquette du joueur maudit, défaits lors des grands rendez-vous. En C1 avec la Juve et l'Atletico et à l'Euro avec les Bleus, les deux Français avaient connu la tristesse du revers. Mais ce jeudi matin, Griezmann est désormais le seul du duo à avoir perdu deux grandes finales. En soulevant le trophée, Pogba a pensé à plein de choses : aux victimes de l'attentat qui a fait 22 morts et 59 blessés d'abord, à son père décédé ensuite et à sa saison enfin. "Nous avons joué pour les victimes" de l'attentat de Manchester lundi soir, a affirmé Pogba sur la chaîne BT Sport après la victoire de ManU devant l'Ajax, synonyme de Ligue des champions la saison prochaine.

Lire aussi : Du réconfort et une Ligue Europa pour Manchester

Pour l'Angleterre et pour son père

"Ces choses terribles arrivent de par le monde, à Londres et à Paris. Nous avons joué pour l'Angleterre, nous avons joué pour Manchester et nous avons joué pour ceux qui ont perdu la vie. Et nous avons gagné pour Manchester et le pays", a ajouté le milieu de terrain français. Son index pointé vers le ciel au moment de son but disait cela. Mais il disait aussi autre chose, un hommage à son père disparu, comme il l'a confirmé à beIN Sports. Malgré ce contexte émotionnel très particulier, Pogba a tenu bon et répondu présent. "Ce n'était pas facile. Juste avant de partir, il y a eu ce drame. Mais on s'est dit qu'il fallait rester concentrés, gagner un match comme ça c'est très important", a-t-il ajouté.

Sa réponse

Mais cette finale, il voulait aussi la réussir et la gagner, pour lui. Car depuis le début de cette deuxième vie à Manchester, rien n'a été épargné à Pogba. On ne devient pas le joueur le plus cher du monde un été sans perdre la clémence qui pouvait encore l'entourer en raison de son jeune âge. A 24 ans, il était désormais un adulte, un joueur majeur d'un grand club, un joueur qui vaut plus de 100 millions d'euros (105), un joueur à qui rien ou presque ne serait pardonné. Surtout pas des prestations neutres, moyennes comme lui et son équipe ont pu offrir toute la saison. Protégé par José Mourinho, Pogba a alterné le bon et le moyen, n'a pas été trop décisif (9 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues), mais il s'est accroché. Ne s'est pas caché. A l'image de sa prestation mercredi soir.

Lire aussi : Mourinho, un titre pour ne pas oublier

Positionné devant la défense aux côtés d'Ander Herrera, Pogba a d'abord été au four pour défendre puis au moulin pour se porter aux avant-postes et débloquer la situation d'une frappe déviée (18e minute). Il a distribué les caviars sans qu'ils soient convertis par ses coéquipiers - un de ses malheurs cette saison, ce qu'il avait expliqué devant les journalistes il y a quelques semaines -, mais aurait aussi pu s'épargner des gourmandises. "Ce fut un match énorme, je voulais gagner, comme tout le monde. Ce qu'on a fait ce soir, c'est une grosse performance. On a bien défendu, on a été une équipe vraiment soudée. Après, le résultat est venu, on a bien tenu", a-t-il reconnu ajoutant que la qualification pour la Ligue des champions "était l'objectif". "On l'a fait aujourd'hui, je suis très fier. Fier de l'équipe, de tout le monde, du staff. On a bossé, on s'est fait critiquer mais ce soir le résultat est là. On n'a pas fait une très grande saison, mais imaginez si on en avait fait une! On a quand même gagné trois trophées cette année (Coupe de la Ligue, Community Shield et Europa League, ndlr)", a-t-il insisté. Chambreur comme il est, il devrait sûrement en parler à Antoine Griezmann qu'il va retrouver à Clairefontaine...

Benoit Jourdain @BenJourd1