Mathieu Valbuena Karim Benzema
Mathieu Valbuena et Karim Benzema durant un entraînement de l'équipe de France | SIPA - DAVID VINCENT

Affaire de la sextape: Karim Benzema fixé le 11 mars

Publié le , modifié le

Si la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles rendra seulement sa décision le 11 mars prochain, Karim Benzema entrevoit de la lumière dans l'affaire de la sextape. L'accusation s'est rangée à l'avis de la défense à propos du contrôle judicaire qui devrait donc être levé vendredi prochain.

L'affaire de la sextape traîne en longueur mais une éclaircie est apparue dans le ciel de Karim Benzema ce vendredi. De manière inattendue, l'accusation s'est rangée à l'avis de la défense de lever le contrôle judiciaire. "Le parquet général était un peu gêné, donc il a été très sobre: il a dit qu'à ses yeux, cette mesure ne lui apparaissait plus nécessaire", a expliqué l'un des avocats de M. Benzema, Me Alain Jakubowicz.Jusqu'ici, le parquet de Versailles avait constamment défendu le contrôle judiciaire avant que le juge d'instruction ne le lève partiellement le 18 février dernier, autorisant l'attaquant du Real Madrud à côtoyer Mathieu Valbuena. L'avocat de ce dernier, Me Didier Domat, ne s'est pas opposé non plus à la levée du contrôle judiciaire, "une unanimité rare", a souligné l'autre avocat de Benzema, Me Sylvain Cormier.

Un espoir pour l'Euro

Pour rappel, Karim Benzema a été mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs", infractions passibles de cinq ans d'emprisonnement. Une confirmation en appel de l'autorisation de côtoyer à nouveau Valbuena ouvrirait de sérieux espoirs pour Benzema de jouer l'Euro-2016 lui qui n'est "toujours pas sélectionnable" à l'heure H selon Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football. La FFF avait demandé de se constituer partie civile dans ce dossier, s'estimant victime. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles tranchera aussi cette question vendredi 11 mars.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot