Abou Diaby Arsenal
Le milieu de terrain Abou Diaby | SIPA - JOE TOTH

A 32 ans, Abou Diaby annonce sa retraite

Publié le , modifié le

Invité de RMC Sport, Abou Diaby a annoncé mettre, à 32 ans, un terme à sa carrière professionnelle. Sans club depuis 2017 et n’ayant plus joué depuis 2016, le Francilien a finalement dit stop après une carrière prometteuse mais gâchée par les blessures à répétition.

Abou Diaby restera comme l’un des plus gros gâchis du football français. Le mélange de ses qualités physiques et techniques en avaient fait l’un des joueurs les plus attendus dans l’Hexagone mais son corps en a décidé autrement. A 32 ans, celui qui est passé par Auxerre, Arsenal et l’Olympique de Marseille a déposé les armes et a pris sa retraite internationale.

Il était temps. Depuis un certain nombre d’années c’était difficile pour moi de revenir, j’ai eu pas mal de pépins physiques. J’ai décidé d’arrêter parce que le corps ne suivait plus, tout simplement”, a expliqué celui qui a porté le maillot de l’équipe de France à 16 reprises entre 2007 et 2012.

Un talent immense, une carrière gâchée

Abou Diaby c’est avant tout une élégance, des qualités techniques au-dessus de la moyenne, un style “box to box” très football moderne et un immense talent. Repéré à 20 ans à Auxerre par l’Arsenal de Wenger, Diaby enchante l’Angleterre et promet beaucoup. Au milieu de terrain, sa capacité à éliminer et à accélérer le jeu l'emmènent très rapidement, très haut. C’est le 24 mars 2007, trois ans seulement après ses débuts chez les professionnels qu’il connaît sa première sélection, contre la Lituanie. Quinze suivront et avec elles, la promesse du milieu dont l’équipe de France a besoin pour l’après-Zidane.

Mais Abou Diaby, c’est surtout des blessures. Un corps qui lâche régulièrement et qui l’oblige à s’éloigner des terrains de plus en plus souvent. Durant ses quatre dernières saisons à Arsenal, Diaby ne va disputer que 23 matches toutes compétitions confondues. Les muscles, la cheville, les genoux, tout y passe.

En 2015, l’Olympique de Marseille en quête de résultats et de clinquant tente le pari. Pour le joueur, cette signature ressemble à une dernière chance alors que le staff médical de l’OM est réputé très compétent. En deux saisons, Diaby ne disputera que… six rencontres toutes compétitions confondues. Le pari est perdu. Le 21 août 2016, Diaby ne le sait pas encore mais ses 69 minutes face à Guingamp étaient les dernières minutes de sa carrière professionnelle.

"Effectivement c’est difficile d’annoncer ça à 32 ans, assure le natif d’Aubervilliers. J’ai consacré toute ma vie au football, c’est un chapitre qui se ferme. Un nouveau s’ouvre. C’est une décision mûrement réfléchie, je suis très à l’aise avec ça”. Quelques jours après Lassana Diarra, c’est un autre talent français du XXIe siècle qui prend sa retraite trop tôt.