Le quaterback des Patriots Tom Brady
Le quaterback des Patriots Tom Brady | AFP

Tom Brady accepte sa suspension

Publié le , modifié le

Le quarterback des New England Patriots Tom Brady a annoncé vendredi qu'il renonçait à tout recours en justice et qu'il purgera sa suspension de quatre matches pour son rôle dans le "Deflategate", un retentissant scandale qui a entaché son image et celle de la Ligue nationale de football américain (NFL). "Les dix-huit derniers mois ont été rudes et j'ai pris la difficile décision de ne plus continuer le processus judiciaire", a-t-il indiqué sur un réseau social.

"Je vais travailler d'arrache-pied pour être le meilleur joueur possible pour les New England Patriots et j'ai hâte de faire mon retour sur les terrains cet automne", a-t-il ajouté. La veille, la Cour d'appel pour le deuxième circuit de New York avait rejeté l'appel interjeté par l'Association des joueurs de la NFL (NFLPA) en son nom. "Nous sommes déçus de cette décision car il y a clairement eu non-respect de la convention collective", avait indiqué la NFLPA. Brady, quadruple vainqueur du Super Bowl, aurait pu saisir la Cour suprême des Etats-Unis, la plus haute instance de la justice américaine. Il manquera donc les quatre premiers matches des "Pats" lors de la saison régulière 2016 qui en compte seize, contre les Arizona Cardinals le 11 septembre, les Miami Dolphins le 18, les Houston Texans le 22 et les Buffalo Bills le 2 octobre.

Le "Deflategate" a éclaté le 18 janvier 2015 quelques heures seulement après la finale de conférence AFC -- équivalent des demi-finales avant le Super Bowl -- remportée par les Patriots face aux Indianapolis Colts (45-17). Brady était accusé d'être complice des responsables du matériel de son équipe qui dégonflaient légèrement les ballons pour l'aider à mieux les saisir. Après une enquête de quatre mois, la NFL avait infligé une amende d'un million de dollars à New England et une suspension de quatre matches à Brady qui, dans l'intervalle, avait remporté le Super Bowl 2015 avec les Pats. Un tribunal de New York avait annulé le 3 septembre 2015 la suspension, avant qu'une Cour d'appel la réinstaure le 25 avril.

AFP

Football Américain