Patrick Mahomes décroche le plus gros contrat de l'histoire du sport

Publié le , modifié le

Auteur·e : Xavier Richard
Patrick Mahomes a porté les Kansas City Chiefs.
Patrick Mahomes et les Kansas City Chiefs unis jusqu'en 2031 | JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lucratif et historique, ce sont les qualificatifs qu’il convient d’ajouter au contrat passé entre Kansas City et son quarterback Patrick Mahomes. Le joueur des Chiefs a prolongé son bail de dix ans avec la franchise NFL en échange de 503 millions de dollars (446 millions d’euros), un record sans précédent dans le sport professionnel. Le voilà lié avec Kansas City jusqu’en 2031.

Il n’y a pas que son bras qui est en or. Sa prolongation aussi. Maître à jouer des Chiefs qu’il a menés jusqu’à la victoire au Superbowl en janvier dernier, Patrick Mahomes est désormais tout en haut des joueurs les mieux payés du sport américain. Avec 503 millions de dollars sur dix ans, il dépasse le joueur de base-ball Mike Trout qui s’était engagé avec les Los Angeles Angels pour douze ans et 426 millions de dollars. A partir de la saison 2022-2023, Mahomes touchera plus de 50 millions par an avec 140 millions garantis en cas de blessure grave. 

à voir aussi NFL : Kansas City et son "Chief" Mahomes décrochent le Super Bowl NFL : Kansas City et son "Chief" Mahomes décrochent le Super Bowl

36 ans en 2031

Avec ce contrat longue durée, Kansas City casse les codes de la NFL alors que les importants risques de blessures freinent habituellement les ardeurs des franchises sur les bails à rallonge. Le précédent record était à mettre au crédit de Matt Ryan, QB des Falcons pour 150 millions sur cinq ans. Avec Mahomes, 24 ans et déjà sacré MVP (meilleur joueur de la ligue en 2018), les Chiefs veulent construire une véritable dynastie pour régner sur la NFL comme les Patriots sur la dernière décennie. En 2031, Mahomes aura 36 ans, un âge avancé mais pas rédhibitoire si on se fie aux 42 printemps de Tom Brady.

Drafté en 10e position en 2017, le N.15 des Chiefs y voit une "sécurité" (financière) et surtout une grande chance de "gagner beaucoup de matches et de championnats " A condition que les Chiefs puissent continuer à rassembler un collectif haut de gamme autour de leur joyau. Car seul, il aura peut-être le même éclat mais pas les mêmes résultats.

Football Américain