Cam Newton, quarterback des Carolina Panthers
Cam Newton, quarterback des Carolina Panthers | Streeter Lecka - Getty Images

NFL : Qui arrêtera Carolina ?

Publié le , modifié le

Treize victoires en treize matchs, les Carolina Panthers sont sur la route d'une saison parfaite en NFL. Le championnat de football américain n'a plus connu un tel parcours depuis 2007. Mais à trois rencontres de la fin d'une saison régulière exceptionnelle, des doutes subsistent sur la capacité des Panthers à remporter le mythique Super Bowl, exploit inédit dans l'histoire de la franchise.

A moins d’un mois des playoffs de la National Football League, une question est sur toutes les lèvres : les Panthères de la Caroline vont-il réussir une saison régulière parfaite ? Ils affichent un bilan de treize victoires en treize matchs après le large succès de dimanche contre les Falcons d’Atlanta (38-0). Les trois rencontres restantes sont à leur portée. Ils doivent affronter les Giants de New-York (5 victoires-7 défaites) puis une nouvelle fois Atlanta (6-7) et les Buccaneers de Tampa Bay (6-7) qu’ils ont déjà battus 37-23 début octobre. Ce serait la cinquième saison régulière parfaite depuis la mise en place des playoffs en 1932, la première depuis celle des New-England Patriots de 2007.

Favori malgré les doutes

Les Panthers s’affirment comme un favori pour la victoire au Super Bowl, la finale du championnat de football américain qu'ils n'ont jamais remporté. "C'est la meilleure équipe de la ligue actuellement" pour l'entraîneur des Falcons, Dan Quinn. Mais des doutes subsistent. Leur calendrier est critiqué avec seulement deux candidats au titre affrontés : Seattle et Green Bay. Rodney Harrison, ancien défenseur vainqueur de deux Super Bowl avec les New-England Patriots, le juge trop léger : "C'est une super équipe, mais leur calendrier est facile." Les Seahawks de Seattle traversaient un début de saison difficile (deux victoires en six matchs) au moment de leur défaite face à Carolina (27-23) début octobre. Ils se sont bien repris depuis avec six victoires sur sept rencontres. Les Packers de Green Bay du quarterback-star Aaron Rodgers, battus par les Panthers mi-octobre (37-29)ont payé le prix d'une première période famélique.

Les playoffs comme révélateurs

Pour atteindre le Super Bowl, il faudra sûrement les affronter à nouveau dans le contexte, très différent, d’une élimination directe. L’inexpérience, c’est le point faible des Panthers et du quarterback Cam Newton. Même s'il fait partie des favoris pour le titre de MVP (meilleur joueur) de la saison, ce sera seulement sa troisième participation à des playoffs. La saison dernière, lors de la demi-finale de conférence, il a été intercepté deux fois par la défense de Seattle, vainqueur 31-17. Même problème pour Luke Kuechly, l'un des meilleurs linebackers (défenseur de deuxième rideau) de la ligue et capitaine des Panthers. Il n'a que 24 ans et deux participations aux playoffs (trois matchs joués). Les Arizona Cardinals sont la seconde équipe de la National Football Conference (NFC), la conférence des Panthers, déjà qualifiée pour les playoffs. Avec un bilan provisoire de onze victoires pour deux défaites, ils représentent eux aussi un obstacle possible sur le chemin de Carolina. Mais les favoris de la compétition restent les New-England Patriots de la méga-star Tom Brady, malgré deux défaites cette saison (11-2). Venant de l’AFC, l'autre conférence formant la NFL, ils ne pourront affronter les Panthers qu'en cas de confrontation au Super Bowl, le 7 février. Un remake de la finale de 2004, remportée par les Patriots (32-29).

Ils sont déjà qualifiés pour les playoffs : Carolina Panthers (NFC, 13-0), Arizona Cardinals (NFC, 11-2) et New-England Patriots (AFC, 11-2).

Ils sont bien partis : Cincinnati Bengals (AFC, 10-3), Denver Broncos (AFC, 10-3), Green Bay Packers (NFC, 9-4), Seattle Seahawks (NFC, 8-5), Minnesota Vikings (NFC, 8-5) et les Kansas City Chiefs (NFC, 8-5).