Patrick Mahomes a porté les Kansas City Chiefs.
Patrick Mahomes a porté les Kansas City Chiefs. | JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NFL : Mahomes étouffe Indianapolis, Gurley et Anderson écrasent Dallas

Publié le , modifié le

Kansas City et les Los Angeles Rams se sont qualifiés pour la finale de leur conférence respective de la Ligue nationale de football américain (NFL) en battant respectivement Indianapolis (31-13) et Dallas (30-22), samedi. Pour les Chiefs, Patrick Mahomes a fait s'évanouir les doutes sur son adaptation aux playoffs. Dans l'autre match, Todd Gurley et C.J Anderson, les deux running-backs des Rams, ont eux massacré la défense des Cowboys.

Il lève les doutes les uns après les autres, aussi rapidement que ses passes laser pour ses receveurs : Patrick Mahomes (27/41, 278 yds), le quarterback des Kansas City Chiefs, est déjà un des meilleurs joueurs de la ligue à son poste. Samedi, pour son premier match de playoffs face aux Colts d'Indianapolis, le jeune QB (23 ans) a mené son équipe à la victoire (31-13). Sans le génie qu'on lui a connu parfois cette saison, mais avec toute l'application d'un quarterback confirmé. 

Mahomes a tout d'un grand

 Il a assommé d'entrée les Colts d'un Andrew Luck dépassé (19/36, 203 yds, 1 TD) en faisant marquer deux touchdowns à son équipe dès ses deux premières possessions offensives (14-0). Devant les 75 000 spectateurs du Arrowhead Stadium, frigorifiés après les chutes de neige de dernières heures, Kansas City, meilleure équipe de la saison régulière, a porté son avance à 17 points en début de 2e quart-temps grâce à la fusée Tyreek Hill (8 rec, 72 yds) et à un coup de pied de 39 yards réussi par Harrison Butker.

Inoffensifs, balbutiants, les Colts ont fini par se réveiller en contrant une tentative de punt de Kansas City pour un touchdown recouvert par Zach Pascal (17-7). Mais le show Mahomes a rapidement repris : le quarterback des Chiefs s'est transformé en marqueur avec un touchdown à la course de quatre yards (24-7).

Les Chiefs n'avaient plus remporté un match de play-offs à domicile depuis 1994, et Andy Reid, le coach du Seed 1 en AFC, pourra souffler. Il attend désormais son adversaire : ce sera quoiqu'il arrive à domicile, soit face aux New England Patriots, soit face aux Los Angeles Chargers, qui s'affrontent dimanche soir.

Gurley et Anderson écrasent Dallas, déjà un record pour McVay

Il avait raté les derniers matches de saison régulière pour éviter tout risque de blessure. Dès son retour, il a retrouvé ses standards monstrueux de début de saison. Bien aidé par son back-up C.J Anderson (23 courses, 123 yds, 2 TD), Todd Gurley (16 courses, 115 yds, 1 TD) a marché samedi sur la défense de Dallas, pourtant 5e contre la course cette saison, pour arracher la victoire face aux Cowboys (30-22).

Le quarterback des Cowboys Dak Prescott a pourtant fini avec un meilleur bilan (20 passes réussies sur 32 tentées, 266 yards, 1 TD) que son homologue des Rams, Jared Goff (15 sur 28, 186 yards).

Mais la franchise californienne dispose d'un potentiel offensif sans équivalent cette saison en NFL, grâce à C.J. Anderson (deux touchdowns) et Todd Gurley III (un touchdown) mais aussi Robert Woods (6rec, 69 yds), Brandin Cooks (4 rec, 65 yds) ou Tyler Higbee (2 rec, 30 yds). En face, l'attaque presque unidimensionnelle de Dallas a vu Ezekiel Elliott (20 courses, 47 yds, 1 TD), bien contenu par le front seven des Rams.

Mais tout ceci ne peut s'assembler sans un coach d'exception : en gagnant cette rencontre, Sean McVay est devenu à 32 ans le plus jeune entraîneur de l'histoire de la NFL à remporter un match de play-offs.

 Les Rams qui ont remporté le titre suprême en 1999-2000 lorsqu'ils étaient installés à St Louis, affronteront au prochain tour soit les Saints de la Nouvelle-Orléans soit les Eagles de Philadelphie, champion en titre et Philadelphie.

Avec AFP.

Football Américain