NFL : Les Washington Redskins se débaptisent après des décennies de controverses

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Le désormais ancien logo de Washington
Le désormais ancien logo de Washington | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Washington Redskins ont officialisé le changement de nom de la franchise NFL, après des années de critiques d'associations amérindiennes. L'équipe, qui changera également de logo, n'a pas encore choisi sa future appellation.

"Le 3 juillet, nous avons annoncé le début d'un examen approfondi du nom de l'équipe. Aujourd'hui, nous annonçons que nous allons abandonner le nom et le logo des Redskins après la fin de cet examen." Le changement était dans l'air depuis plusieurs semaines, il a été officialisé ce lundi via un communiqué. La franchise de football américain de Washington, victorieuse lors de trois Super Bowl (en 1982, 87 et 91), change de nom. "Dan Snyder et l'entraîneur Rivera travaillent en étroite collaboration pour développer un nouveau nom et une nouvelle approche de conception qui amélioreront la réputation de notre franchise, déjà fière et riche en traditions, et qui inspireront nos sponsors, nos fans et notre communauté pour les 100 prochaines années", a indiqué la franchise dans son communiqué. Les fans des ex-Redskins devront donc attendre encore un peu pour connaître le nouveau nom de l'équipe, après plusieurs décennies de controverses. 

Un long combat

Ce changement est la conclusion d'un long débat au sein du sport américain. Le nom Redskins est utilisé depuis 1932, alors que l'équipe évoluait à Boston. Il a été conservé lors du déménagement à Washington, en 1936, et les premières critiques ont émergées dans les années 1960. Le reproche est double : l'utilisation d'un mot historiquement péjoratif envers les Indiens (les Peaux-Rouges), et plus largement l'exploitation commerciale de l'imagerie indienne, peuple victime de massacres, de déportations et de mises à l'écart de la société américaine depuis l'arrivée des colons européens.

Les partisans du nom, dont certains représentants de tribus amérindiennes, mettaient eux en avant un hommage. La question du soutien des Amérindiens à ce nom est difficile à répondre, les deux camps se répondant par des sondages souvent scientifiquement contestables, où l'indifférence dominait souvent. En 2020, l'université de Berkeley estimait que 49% des Amérindiens étaient opposés au nom, un chiffre montant à 67% pour ceux ayant des pratiques culturelles tribales régulières.

Une pression médiatique et financière devenue intenable 

La pression médiatique s'est accentuée depuis quelques années, et les mouvements anti-discrimination qui ont fait suite à la mort de George Floyd ont remis la question à l'ordre du jour. La pression économique mise par plusieurs sponsors dont FedEx, qui a annoncé mettre fin à son contrat de naming (estimé à plus de 6,7 millions d'euros par an) en cas de maintien du nom, a fini de faire céder la digue. 

Aujourd'hui, d'autres équipes utilisent encore le terme "Redskins", même si le chiffre est en baisse constante. Dès 1972, les Redskins de l'université d'Utah sont devenus les Utah Utes, en référence à la tribu des Utes qui a donné son nom à l'état. La démarche a été proche pour l'université de Miami (dans l'Ohio), qui a adopté le nom de Red Hawks en 1997. Au niveau scolaire, 47 équipes lycéennes utilisent encore ce terme dans leur nom. 

Une manifestation contre le nom des Washington Redskins, en 2014
Une manifestation contre le nom des Washington Redskins, en 2014 © AFP
France tv sport francetvsport

Football Américain