Les NY Giants
Les NY Giants à leur entrée sur le terrain entourés par les résidents de Newtown | AFP - GETTY IMAGES

NFL: Les Giants privés de play-offs, pas de coeur

Publié le , modifié le

Tenants du Superbowl, les Giants de New York ont fini la saison régulière sur un large succès sur Phialdelphie (42-7) lors de la 17e journée de NFL. Mais cette victoire ne leur permet pas d'aller en play-offs, la victoire de Chicago à Detroit (26-24) les condamnant.

L'image fera sans doute le tour du monde. 400 résidents de Newtown, où s'est déroulée le 14 décembre dernier la terrible tragédie dans une école primaire, sur le terrain d'East Rutherford pour accueillir les équipes des New York Giants et des Philadelphia Eagles. Parmi ses 400 personnes, 200 écoliers. Un hommage pour toute une population, une nouvelle démonstration de la communion d'un pays endeuillé et meurtri. Les joueurs des deux équipes, qui s'affrontaient pour le compte de la 17e et dernière journée de la saison régulière de NFL, sont allés au contact de toutes ces personnes, donnant à cet avant-match une énorme dose d'émotion.

Pourtant, les Giants avaient un gros défi à relever: se qualifier pour les play-offs. Après un bon début de saison, les New Yorkais, tenants du titre, n'avaient pas leur destin en mains, puisqu'ils devaient non seulement remporter ce dernier match mais en plus compter sur des défaites de Chicago, Minnesota et Dallas, pour pouvoir défendre leur couronne. En lançant cinq passes pour touchdown, Eli Manning a réalisé un record personnel, menant, avec les courses d'Ahmad Bradshaw (107 yards de gain), ses troupes à une très large victoire (42-7). Un terrible dernier acte pour Andy Reid, l'emblématique coach des Eagles, qui pourrait avoir dirigé pour la dernière fois cette formation, à l'issue d'une saison où ses troupes ne se seront imposés que quatre fois.

Mais la fête ne pouvait pas avoir lieu du côté des GIants. Dans le même temps, malgré un retour des Lions, Detroit n'a pas pu vaincre Chicago, s'inclinant (26-24). Les Washington Redskins ont dominé Dallas (28-18) et se sont ainsi qualifiés pour des play-offs que les Cowboys vont donc manquer pour la troisième année de suite. C'est la première fois depuis 1999 que les Redskins terminent en tête à l'est. Minnesota a eu le dernier mot face aux Packers (37-34) et les Vikings ont donc validé leur billet. Green Bay ne sera donc pas tête de série n°2. Les Broncos, qui ont remporté leur 11e victoire consécutive en étrillant Kansas City (38-3), seront tête de série n°1 à l'Ouest.

Résultats de la 17e journée de NFL

​Atlanta - Tampa Bay 17-22
Buffalo - NY Jets 28-9
Detroit - Chicago 24-26
NY Giants - Philadelphie 42-7
Tennessee - Jacksonville 38-20
Indianapolis - Houston 28-16
Pittsburgh - Cleveland 24-10
New Orleans - Carolina 38-44
Cincinnati - Baltimore 23-17
Minnesota - Green Bay 37-34
Seattle - Saint-Louis 20-13
New England - Miami 28-0
Denver - Kansas City 38-3
San Diego - Los Angeles 24-21
San Francisco - Arizona 27-13
Washington - Dallas 28-18