Les New England Patriots remportent le Superbowl

Les New England Patriots remportent le Superbowl

Publié le , modifié le

Les New Englands Patriots du quaterback Tom Brady ont remporté le quatrième Superbowl de leur histoire en dominant 28-24 les Seattle Seahawks. Menés au score, ils ont dû leur salut à une deuxième période de feu et à une action défensive du rookie Malcolm Butler. Ce dernier a volé la vedette à Tom Brady qui rentre toutefois dans la légende de la NFL et rejoint Joe Montana et Terry Bradshaw dans le cercle très fermé des quaterbacks ayant soulevé quatre Superbowl.

Malgré le "Deflagate" - l'affaire du ballon dégonflé -, malgré la défense des Seahawks qu'on annonçait intraitable, les Patriots ont remporté leur quatrième Superbowl. Un succès serré (28-24) qui ne dit pas l'incroyable déroulement des deux dernières minutes de cette 49e édition du Super Bowl suivie par 65.000 spectateurs dans le stade de l'université de Phoenix et par 110 millions de téléspectateurs à travers le pays. Après avoir ouvert le score (7-0), les "Pats" ont été rejoints à deux reprises par les Seahawks qui ont regagné les vestiaires à égalité avec leurs adversaires (14-14). En 3e période, les tenants du titre ont pris l'ascendant avec un "field goal" (coup de pied) et un touchdown transformé pour mener 24 à 14. Grâce à sa défense intraitable au surnom évocateur de "Legion of boom", la meilleure de NFL, les Seahawks semblaient se diriger vers le très convoité "repeat", deux titres de suite, réussi pour la dernière fois par... New England en 2003 et 2004. Mais la défense de fer de Seahawks a capitulé une première fois sur une passe de trois yards de Tom Brady pour Danny Amendola à moins de huit minutes de la fin (24-21).

Brady et Butler en héros

A la surprise générale, ce sont les "Pats" qui ont mieux terminé la rencontre et dominé physiquement les Seahawks. Et Brady, 37 ans, a trouvé pour la quatrième fois un coéquipier, Julian Edelman, pour un touchdown qui a propulsé son équipe en tête alors qu'il ne restait que deux minutes au tableau d'affichage (28-24). Mais le meilleur du Super Bowl 2014 était encore à venir: Russell Wilson tentait une passe de 33 yards à destination de Jermaine Kearse qui captait le ballon malgré une déviation d'un défenseur des "Pats" et après un rebond sur son corps. A quelques yards de la ligne de touchdown de New England et à une minute de la fin, les Seahawks ont la balle de match entre les mains.

Mais leur 2e tentative, à deux yards, est interceptée par un "rookie", Malcolm Butler, nouveau héros des supporteurs des "Pats" qui a volé la vedette à Tom Brady. "J'ai eu une vision de ce que je devais faire, c'est tout simplement fou",  a expliqué Butler. "On a fait preuve de solidité mentale, lors de ce match et tout au long de la saison. On n'a jamais douté", a apprécié Brady, MVP de la rencontre, qui est devenu le troisième  quaterback de l'histoire à remporter quatre éditions du Super Bowl.

francetv sport @francetvsport

Football Américain