Donald Trump
Donald Trump | Brendan Smialowski / AFP

Donald Trump insulte les joueurs de NFL qui dénoncent le racisme

Publié le , modifié le

A l’occasion d’une réunion électorale dans l’Alabama, le président des Etats-Unis Donald Trump a mis le feu aux poudres, en chargeant violemment les joueurs de la NFL qui refusent de se tenir debout pendant l’hymne américain, afin de protester contre le traitement des Noirs par la police.

« Quand quelqu’un manque de respect à notre drapeau, est-ce que vous n’aimeriez pas voir l’un de ces propriétaires de la NFL vous écouter lorsque vous réclamez le renvoi de ce fils de p… ? » Oui, cette phrase a bien été prononcée par le président des Etats-Unis. Donald Trump ne s’est pas montré tendre envers certains joueurs de la NFL. Sous les applaudissement de la salle, il s’en est pris à ceux qui mettaient un genou à terre pendant le Star-Spangled Banner, l’hymne américain.

Ce boycott est né en août 2016, pour suivre le mouvement de protestation « Black Lives Matter » qui s’était répandu partout aux Etats-Unis, afin de dénoncer la montée du racisme, et les violences policières à l’encontre des Noirs. Le joueur Colin Kaepernick, qui n’a désormais plus d’équipe, est le symbole même de ce mouvement, toujours suivi par de nombreux joueurs.

« C’est un manque de respect total de notre patrimoine. C’est un manque de respect total de tout ce que nous défendons », a continué Donald Trump, avant de demander aux propriétaires des clubs de « virer » les joueurs qui s’agenouillaient pendant l’hymne, ainsi qu’aux spectateurs de quitter le stade.