Donald Trump indigné par le patron de la NFL : "Désormais acceptable de s'agenouiller pendant l'hymne américain ?"

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Donald Trump à Washington, le 3 novembre 2019
Donald Trump à Washington, le 3 novembre 2019 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Donald Trump n'est pas content et quand il n'est pas content, il tweete. Cette fois, le 45e président des Etats-Unis s'en est pris à Roger Goodell, le président de la Ligue de football américain (NFL). Le pensionnaire de la Maison Blanche l'accuse de vouloir autoriser les joueurs à s'agenouiller pendant le sacro-saint hymne national en guise de protestation contre les actes de racisme.

Le ton sarcastique de Donald Trump n'aura pas échappé au grand patron de la NFL. "Serait-il possible que, dans la déclaration de paix et de réconciliation plutôt intéressante de Roger Goodell, il laisse entendre qu'il serait désormais acceptable pour les joueurs de s'agenouiller, ou de ne pas se tenir droit, pour l'hymne national, manquant ainsi de respect à notre pays et notre drapeau ?", s'est interrogé le président des Etats-Unis.

Critiqué notamment par certains joueurs, le commissaire de la NFL Roger Goodell avait présenté ses excuses vendredi dernier après avoir occulté les faits de racisme et de brutalités policières suite au décès de George Floyd survenus le 25 mai à Minneapolis. "Je vais tendre la main aux joueurs qui ont élevé leur voix et à d'autres, sur la façon dont nous pouvons nous améliorer et aller de l'avant pour faire de la NFL une famille plus unie", avait notamment indiqué Goodell. Il n'avait cependant pas abordé le sujet de l'hymne national, pas plus que le phénomène du kneeling, qui consiste à mettre un genou au sol lors de l'hymne national.

à voir aussi Racisme: la NFL dit avoir "eu tort de ne pas écouter les joueurs" Racisme: la NFL dit avoir "eu tort de ne pas écouter les joueurs"

C'est en 2016, que le futur-ex-quarterback des San Francisco 49ers Colin Kaepernick avait "popularisé" la pratique du kneeling. Protestant -déjà- de cette manière contre les violences policières à l'encontre des minorités, Kaepernick avait été suivi par de nombreux joueurs. En 2017, Donald Trump était allé jusqu'à traiter ces joueurs de "fils de p...". De son côté, Colin Kaepernick avait quitté les 49ers et n'a plus rejoué en NFL. Roger Goodell doit-il craindre pour son poste ?

à voir aussi Racisme: La Fédération américaine de foot songe à supprimer une règle interdisant l'agenouillement Racisme: La Fédération américaine de foot songe à supprimer une règle interdisant l'agenouillement
France tv sport francetvsport

Football Américain