Colin Kaepernick avec le maillot des 49ers
Colin Kaepernick avec le maillot des 49ers | AFP

Colin Kaepernick attaque la NFL

Publié le , modifié le

Le joueur de football américain Colin Kaepernick a décidé d'attaquer en justice les propriétaires de franchises NFL, mettant en avant une sorte de complot contre lui. Considéré comme l'un des tout meilleurs joueurs à son poste, le quarterback reste sans équipe depuis qu'il a quitté les 49ers de San Francisco en mars dernier. Le joueur de 29 ans n'a plus reçu la moindre proposition depuis qu'il a déclenché un grand mouvement de protestation contre les conditions de la communauté noire.

Le 26 août dernier, Colin Kaepernick s’agenouille pendant l’hymne national. Dans un pays où les symboles patriotiques tels que le drapeau ou l'hymne sont sacrés, un tel geste provoque aussitôt de vives réactions. D’un côté une grande majorité des blancs qui se sentent offensés dans leur âme de patriotes, et de l’autre, les noirs qui approuvent ce geste condamnant les conditions des noirs. Quelques jours plus tôt à Charlotte, un homme noir avait été tué par la police dans ce qui s'apparentait à une nouvelle bavure, provoquant des émeutes. Dans un pays qui s'apprêtait à élire Donald Trump, Kaepernick est rapidement devenu un paria. Sur la centaine de postes de quarterbacks (titulaires et remplaçants confondus), Kaepernick qui est considéré comme l'un des meilleurs reste donc sans équipe depuis le mois de mars.

Le paradoxe des patrons de franchises

Devant ce constat, Colin Kaepernick a décidé de porter l'affaire devant les tribunaux. "Cela a été fait seulement après avoir poursuivi toutes les voies possibles avec toutes les équipes de la NFL et leurs dirigeants. "Si la NFL (ainsi que toutes les ligues sportives professionnelles) doit rester une méritocratie, alors des protestations politiques pacifiques et de principe - que les propriétaires ont elles-mêmes réalisées il y a plusieurs semaines - ne devraient pas être punies et les athlètes ne devraient pas être privés d'emploi", indique un communiqué de l'avocat du joueur. Celui-ci souligne le paradoxe de voir que certains dirigeants ont eux-mêmes mis un genou à terre récemment, pour protester contre les propos injurieux du président américain Donald Trump.

Romain Bonte

Football Américain