Travis Rudolph en train de déjeuner avec Bo Paske
Le joueur américain Travis Rudolph déjeune avec Bo Paske | FACEBOOK

Buzz-Déjeuner : Un footballeur américain, Travis Rudolph, déjeune avec un enfant autiste

Publié le , modifié le

Un jeune américain d’une dizaine d’années a vu son repas à la cantine prendre une autre tournure quand plusieurs joueurs de l’équipe de football américain de l’université Florida State sont venus s’asseoir à côté de lui.

Bo Paske a 11 ans. Ce jeune américain n’a pas la même jeunesse que celle des autres enfants de son âge. Diagnostiqué autiste à l’âge de 3 ans, il est mis à l’écart par ses camarades. Mardi dernier, alors qu’il s’apprête à passer un nouveau déjeuner en tête-à-tête avec son assiette à la cantine de son collège, il voit s’asseoir en face de lui, un très grand gaillard. Qui ? Travis Rudolph, un nom qui ne nous dit pas grand-chose de ce côté-ci de l’Atlantique mais qui aux Etats-Unis résonne beaucoup plus. Il s’agit d’un des joueurs de l’équipe universitaire de football américain de Florida State.

"Des fans pour la vie"

Une photo est prise pour immortaliser cet instant et envoyée à la mère de l’enfant, Leah. Emue et touchée, elle décide de poster le cliché sur les réseaux sociaux accompagné de quelques mots. "Un ami m'a envoyé cette magnifique photo aujourd'hui", écrit-elle. Quand j'ai vu la légende 'Travis Rudolph est en train de déjeuner avec ton fils', j'ai répondu : 'Qui est-ce ?' Il m'a répondu 'Un joueur de football de la Florida State.' Et alors les larmes ont commencé à couler sur mon visage." "Je ne sais pas ce qui a poussé cet homme incroyablement gentil à partager son repas avec mon fils, mais je suis heureuse de dire que nous ne l'oublierons pas de sitôt. […] Travis Rudolph, merci beaucoup, vous avez rendu une mère extrêmement heureuse, et vous avez désormais des fans pour la vie !". Un message et une photo rapidement partagés des milliers de fois.

"Ami pour toujours"

Le footballeur américain est revenu sur ce moment : "On a eu une super conversation. Il a commencé à me dire qu'il s'appelait Bo et combien il adorait l'équipe de Florida State. Il avait un très joli sourire. C'était une personne très chaleureuse". Bo, lui, a avoué son bonheur au micro de Fox News, dans une formule très poétique : "c’était comme être assis sur un arc-en-ciel". Quelques jours plus tard, la chaîne américaine Showtime a organisé une rencontre entre Bo, sa mère Leah et Travis Rudolph. L’occasion de vivre un autre beau moment : "Tu es mon ami pour toujours, tu m'entends ? Pour toujours !", a assuré le football à l’enfant.