Kanye West lors du lancement la "season 4" de sa collection pour Adidas
Kanye West lors du lancement la "season 4" de sa collection pour Adidas | AFP - JONATHAN LEIBSON

Buzz-Déjeuner : Kanye West et ses chaussures mis à l'amende par la NFL

Publié le , modifié le

La NFL (la Ligue Nord-Américaine de Football Américain) a imposé une amende de 6000 dollars au joueur des Texans de Houston, DeAndre Hopkins. Sa faute? Avoir porté les chaussures réalisées par le rappeur Kanye West en collaboration avec Adidas.

Rappeur, producteur et accessoirement mari de Kim Kardashian, Kanye West porte une nouvelle casquette depuis mars 2015, il est créateur d'une ligne de vêtements et de chaussures pour Adidas. Sa nouvelle création? Une paire de chaussures pour les joueurs de football américain de la NFL présentée en grande pompe (humour) la semaine dernière.

Parmi les heureux élus ayant reçu leur paire, le joueur des Texans de Houston, DeAndre Hopkins qui était particulièrement fier de la montrer à ses fans sur Twittter. Un petit cliché pour remercier la marque et l'artiste en attendant de les inaugurer pour le lancement de la saison le week-end dernier.

Face aux Bears de Chicago, Hopkins avait donc aux pieds la "Yeezy 350 cleats" (Yeezy étant l'un des surnoms de Kanye West, ndlr). Et le baptême s'est bien passé puisque les Texans s'étaient imposés 23-14 face aux Bears et Hopkins avait parcouru 54 yards au cours de cette rencontre. Mais la suite est moins drôle.

D'après le site de la NFL, le joueur aurait reçu une amende de 6000 dollars, soit 5300 euros, pour avoir porter ces chaussures. Pourquoi cette amende? Car la couleur ne correspond pas à la politique de la ligue en la matière selon la journaliste d'ESPN, Sarah Barshop. Dans la foulée, Hopkins a annoncé qu'il ne porterait plus ces chaussures à moins que Kanye West paye lui-même l'amende. Bien joué de sa part.

Pour pallier à cette amende, la marque allemande réfléchirait à une solution pour rembourser les athlètes américains qui porteraient ces souliers et s'exposeraient ainsi à une amende. L'information a été révélée par le journaliste américain spécialisé dans les "sneakers", Nick De Paula. Selon lui, la marque "est en train de monter un plan pour couvrir les amendes données par la NFL, afin que les joueurs puissent continuer à porter les Yeezy".

Parallèlement à cette amende, les "Yeezy 350 cleats" ont été commercialisées aux Etats-Unis la semaine dernière et se sont vendues comme des petits pains. De quoi permettre à Adidas de payer les futures amendes.