Ferrer tient son rang

Ferrer tient son rang

Publié le , modifié le

L'Espagnol David Ferrer, N.5 mondial, a passé sans encombre le premier tour du tournoi de Roland-Garros dominant 6-4, 6-3, 6-1 le Néerlandais Igor Sijsling, 55e à l'ATP. Le Valencian, qui a atteint pour la première fois la finale d'un Grand Chelem l'an dernier Porte d'Auteuil, affrontera au prochain tour l'Italien Simone Bolleli ou son compatriote Andrea Arnaboldi, tous deux issus des qualifications.

Demi-finaliste en 2012, finaliste en 2013, David Ferrer fait parti des meilleurs joueurs du monde sur terre. Le Valencian, contrairement à certains outsiders comme Wawrinka, Dimitrov ou Nishikori, ne s'est pas fait piéger par cette entame de tournoi toujours difficile à appréhender. Il s'est défait du Batave Igor Sijsling en trois sets rondement menés (6-4, 6-3, 6-1) en s'économisant (seulement 1h40 de jeu). La statistique la plus cruelle pour Sijsling ? Seulement 46% de points gagnés après sa 2e balle de service (contre 75%).

Depuis l'Open d'Australie 2012, Ferrer ne s'est jamais incliné avant les quarts de finale en Grand Chelem (9 de suite). En revanche, s'il est souvent placé, l'Espagnol gagne peu: seulement un titre enlevé depuis plus d'un an, à Buenos Aires en février. Il entend bien vaincre le signe indien en remportant enfin un Majeur, à 32 ans. 

Vidéo: Ferrer passe le 1er tour

Grégory Jouin @GregoryJouin