Roger Federer
Le Suisse Roger Federer | AFP - PASCAL GUYOT

Federer se qualifie en 8e de finale

Publié le , modifié le

Le Suisse Roger Federer s'est qualifié pour les 8e de finale des Internationaux de France en dominant en quatre sets le Russe Dmitry Tursunov, 7-5, 6-7 (7/9), 6-2, 6-4. Le numéro 4 mondial qui n'avait pas encore perdu un set depuis le début de la quinzaine a du s'employer pour venir à bout de la tête de série numéro 31. Au prochain tour, il affrontera le Letton Ernests Gulbis, vainqueur plus tôt dans la journée de Radek Stepanek.

Roger Federer trace sa route à Roland-Garros. Même si pour se hisser pour la 10e fois en 10 participations en 8e de finale à Roland-Garros, il a du batailler, contrairement à ses deux premiers tours, où il ne s'était pas attardé. Mais face au Russe Dmitry Tursunov, un adversaire qu'il avait dominé à chaque fois (4 succès en autant de confrontations), le Suisse a perdu un peu de temps. La faute à un deuxième set mal maîtrisé où il a eu plusieurs fois l'occasion de faire la différence et de mener deux sets à zéro. Notamment à 6-5 sur le service de son adversaire. Il laissa alors passé trois balles de break pour être poussé dans un tie-break qu'il finit par abandonner à un Tursunov accrocheur et qui a fait souffrir le numéro 4 mondial avec son coup droit. Cet avertissement a complètement réveillé le Suisse qui a remis son jeu en place.

Vidéo : Roger Federer a tranquillement remporté le 3e set contre Tursunov

Federer injouable sur son service

Piqué au vif, Federer a tout de suite pris le service adverse d'entrée de troisième manche. La coupure médicale à 2-1 n'a pas déréglé le Suisse qui a continué sur sa lancée. Les aces (15 au total) et les services gagnants se sont mis à pleuvoir sur un Russe qui lui a eu du mal à repartir après les soins qu'il a reçus. Les jambes coupées incapable d'aller chercher les nombreuses amorties déposées derrière le filet par l'artiste Federer, toujours autant aimé Porte d'Auteuil, Tursunov a abandonné cette troisième manche en 42 minutes (6-2). S'il a bien tenté de répondre au début du quatrième sauvant notamment 7 balles de break à 2-2, il a sombré sur son jeu de service suivant. Symbole du manque de réussite du Suisse, ce dernier n'a converti dans cette rencontre que 4 balles de break sur 21, la dernière à 4-3 lui ouvrant les portes de la victoire. Longue à se dessiner, le Suisse est finalement allée la chercher après 3h07 de jeu. 

Vidéo : la balle de match de Federer face à Tursunov

Benoit Jourdain @BenJourd1