Roger Federer
Roger Federer | AFP - THOMAS COEX

Federer: "C'est aussi moi qui ai failli"

Publié le , modifié le

Roger Federer ne s'est pas trouvé d'excuse après sa défaite face à Jo-Wilfried Tsonga. Il a salué la performance du Français dont il a loué la qualité de jeu et l'engagement, ajoutant qu'il n'a pas vraiment subi physiquement, mais que cette défaite est aussi due au fait qu'il a failli dans son jeu, à certains moments clés.

Le meilleur de Jo sur terre

"Je crois que l'on a joué une seule fois sur terre battue, sur un lieu différent, des conditions différentes. C'était une session de nuit à Rome. C'est très difficile de comparer le match de Rome à celui-ci. Peut-être qu'il faudrait faire une comparaison lorsqu'il joue en France parce qu’ici, lorsque les joueurs Français jouent, ils ont le vent en poupe. Il a très bien joué dans tous les compartiments du jeu. Il a été meilleur. Ça a été un résultat très limpide. Pas de doute que j'ai été impressionné par sa façon de jouer aujourd'hui. Il vous prive de temps. La confiance fait partie intégrante de son jeu. Cela a été aussi par le passé. Il s'est amélioré en tant que joueur. Il est capable de prendre la balle tôt, il peut aussi être bon du fond du court. Il peut varier son jeu. Il peut passer de l'offensive à la défensive. Un petit peu similaire à ce que j'ai parfois dans mon jeu.

Je n'étais spécialement marqué d'avoir dû jouer cinq sets contre Gilles Simon. C'est un bon joueur et je n'ai pas eu l'impression d'avoir raté mon match. Au contraire, j'étais content d'avoir pu trouver  les moyens de m'en sortir. Même si j'avais passé les deux premiers tours sans trop être accroché, je sais que rien n'est facile. J'étais content d'être dans ce combat et cela m'a réveillé pour la suite du tournoi, mais pour le match d'aujourd'hui ce n'était pas le cas malheureusement. Et face à Jo, je savais que j'allais être confronté à un redoutable adversaire. Jo était trop fort pour moi.. Bien sûr que j'avais envie de gagner. Mais je ne suis pas abattu. Il a très bien joué, il a été bien meilleur que moi. il a mis la pression, il a bien servi, j'ai eu des difficultés aujourd'hui. J'ai eu du mal dans tous les secteurs. C'est triste de jouer un match comme ça, mais c'est ainsi. J'ai essayé de tenter des choses différentes, mais il a maintenu la pression. Il a mieux retourné, mieux servi. J'ai eu du mal à trouver le rythme. Perdre en trois ou cinq sets, en jouant bien ou mal, c'est la même chose. Le résultat importe plus que la manière.

J'ai eu du mal  à trouver mon rythme, les conditions de jeux étaient complètement différentes de celles qui prévalaient lors des précédents jours. Mais c'était exactement les mêmes conditions pour lui parce qu'il a joué les mêmes joueurs que moi, je ne cherche aucune excuse. Je suis vraiment déçu de ma performance aujourd'hui. J'aurais souhaité faire un meilleur match. Par le passé, j'ai très bien joué avec le vent. J'ai joué de bons matchs dans le vent à Madrid, à Rome, ici aussi. J'ai raté des smashes mais aussi beaucoup de choses aujourd’hui. J'étais un petit peu inquiet parfois les choses ne tournent pas en votre faveur. C'est comme ça le tennis.

"Ce qui m'a manqué contre Jo, c'est un peu tout. De toutes façons, il  était performant dans tous les domaines. Et moi, j'avais de la peine dans tous les domaines. Ce n'était pas juste son niveau de jeu qui m'a contrarié, c'était aussi le mien. Il fallait que je gagne ce premier set pour bien prendre la mesure du match. Mais j'ai vraiment eu de la peine pour m'adapter aux conditions. Lui a su le faire.  Maintenant, je suis assez âgé, j'ai assez d'expérience. Pour moi, cette défaite est déjà derrière moi. Je dois avancer, je dois me préoccuper de beaucoup d'autres choses. C'est une grosse défaite, décevante, mais je vais me tourner vers Halle et Wimbledon. J'y aurai beaucoup de pression car j'attends beaucoup de moi".

J'espère que Jo ira au bout

"On se connaît très bien. Le public me connaît bien, moi aussi je le connais assez bien. J'ai essayé de jouer à la loyale. J'ai essayé de me battre et je crois qu'en 2009 le public m'a soutenu énormément.  Je pense que le public aurait été content si j'avais remporté le titre cette année mais malheureusement, j'ai été éliminé. Mais pour le public français, j'espère que Jo va remporter le titre. Maintenant, il a deux journées de repos, beaucoup de temps pour méditer là-dessus. Lui et David sont dans la même situation. Ils n'ont pas gaspillé beaucoup d'énergie sur le court aujourd'hui. Donc, pour ces deux  joueurs c'est une superbe occasion d'atteindre les demi-finales. Pour Jo, il faudra faire preuve de pugnacité, qu'il soit offensif, j'espère qu'il sera transporté et appuyé par le public français afin qu'il puisse atteindre la finale et les choses vont s'emboîter facilement.  Jo doit continuer à jouer de manière offensive, à croire qu'il peut y arriver et laisser le public le porter et espérer que tout se mette en place."

 

 

Vidéo: la balle de match perdue par Federer

Voir la video

Christian Grégoire