Evans: "Paris est encore loin"

Publié le , modifié le

"Paris est encore loin", a souligné l'Australien Cadel Evans, vainqueur sortant, après le prologue du Tour de France 2012 qu'il a terminé en 13e position, à 17 secondes du vainqueur Fabian Cancellara et à 10 secondes de son rival Bradley Wiggins.

"Bien sûr j'aurais aimé concéder moins de temps, on ne veut jamais perdre  du temps. Il n'y a qu'un seul concurrent pour le classement général devant moi,  mais je m'y attendais à moitié avec Wiggins, qui a commencé sur la piste, sur  des distances comme celle-ci", a déclaré Evans.

"Ce n'est que 6 kilomètres sur près de 3.500. La vraie course va commencer.  Il y a encore beaucoup d'étapes avec de la haute montagne, de la montagne moyenne, des contre-la-montre... On verra jour après jour", a-t-il poursuivi.

"Les sensations n'étaient ni bonnes, ni mauvaises. Les +chronos+, les  prologues courts comme ça, ce n'est pas mon truc", a-t-il ajouté.

Gilles Gaillard