Pierre Rolland
Pierre Rolland, l'un des leaders de la formaiton Europcar | AFP - Pascal Guyot

Europcar prolonge de deux saisons dans le peloton

Publié le , modifié le

Arrivé dans le peloton au dernier moment pour sauver l'équipe de Jean-René Bernaudeau voici trois ans, Europcar a décidé de prolonger l'aventure de deux saisons supplémentaires. "Le Team Europcar est une équipe de premier plan et un puissant vecteur de visibilité, notamment lors du Tour de France", a justifié Eric Dodin, DG d'Europcar France.

Ce n'est que dans les dernières heures qu'Europcar avait décidé de venir au secours de Jean-René Bernaudeau. Laissé par Bouygues, le manageur de l'équipe avait trouvé d'extrême justesse un sponsor. C'était en 2010. Trois ans après, Europcar n'a pas attendu la fin du Tour 2013 pour annoncer qu'il poursuivrait encore deux saisons son engagement dans le cyclisme.

"Fin 2010, Europcar choisissait le cyclisme car il s’agit d’un sport qui va à la rencontre du public et qui est pratiqué partout dans le monde", justifie dans un communiqué Marcus Bernhardt, directeur commercial du groupe Europcar. "Nous sommes très fiers de poursuivre cette belle aventure et ne doutons pas que ce partenariat continue de nous apporter une grande satisfaction." 21 victoires et 10 jours en jaune en 2011, 3 victoires d'étape et le maillot à pois en 2012, 21 victoires depuis le début de l'année 2013 et le maillot à pois pour Pierre Rolland jusqu'à l'étape du Ventoux, les coéquipiers de Thomas Voeckler ont su convaincre les décideurs: "Le Team Europcar est une équipe de premier plan et un puissant vecteur de visibilité, notamment lors du Tour de France. A titre d’exemple, la notoriété spontanée totale de la marque a fait un bond de 8 points en France à l’issue de notre première année de partenariat en 2011", assure Eric Dodin, directeur général France.