Robin Van Persie
Robin Van Persie (Arsenal) | ADRIAN DENNIS / AFP

Van Persie sauve Arsenal

Publié le , modifié le

Il n'y a pas un onze mais un seul Gunner en ce moment. Auteur d'un doublé, Robin Van Persie a encore été l'homme clé d'Arsenal sur la pelouse de Norwich. Grâce à ce succès 2-1, Arsenal se rapproche du quatuor de tête. Manchester City, leader du championnat a livré une démonstration contre Newcastle (3-1). Chelsea a laissé passer sa chance de monter sur le podium en s'inclinant (1-2) à domicile dimanche.

En 2011, on retiendra Messi et Van Persie. L'année n'est pas encore terminée mais le Néerlandais continue d'affoler les compteurs. En 29 matches disputés avec Arsenal, l'attaquant londonien a inscrit 31 buts. Une prouesse car son équipe est loin d'afficher la même maîtrise que son homologue barcelonaise. Samedi, les Gunners ont encore soufflé le chaud et le froid. Plutôt que de se rendre le match facile, Arsenal s'est compliqué la tâche sur une erreur défensive de Mertesacker. L'Allemand a raté son intervention et laissé Morison ouvrir le score. Il y avait toutefois une classe d'écart entre Arsenal et les Canaris de Norwich. Gervinho pas en réussite devant un Ruddy étincelant, c'est Van Persie qui débloquait ses partenaires une première fois en reprenant victorieusement le centre de Walcott (27e). En deuxième période, le Néerlandais passait la deuxième couche sur un service de Song. Une pichenette au dessus de Ruddy et Arsenal avait renversé la vapeur. Malgré quelques frayeurs en fin de match, les Gunners tenaient un nouveau succès en déplacement, le troisième de rang toutes compétitions confondues. La statue de Van Persie est déjà en préparation...

City invaincu en 12 journées

Les Citizens n'en finissent plus d'impressionner. Après 12 journées de championnat, Agüero et consorts ont enquillé les victoires (11) pour un seul match nul ! A la clé, 42 buts inscris pour seulement 11 encaissés. Vous avez dit efficace ? Club en forme de ce début de saison et encore sur le podium dans l'attente de la rencontre entre Chelsea et Liverpool, Newcastle n'a pourtant rien pu faire pour mettre un terme à cette archi-domination sur le championnat. Deux pénaltys, transformés par Balotelli (41e) et Aguero (72e) ont permis aux Citizens de prendre le large tandis que la réalisation de Richards (44e) scellait définitivement leur victoire. Avec 34 points au compteur, City compte provisoirement huit points d'avance sur son voisin de Manchester United.

Derrière on trouve donc toujours Newcastle qui conserve trois longueurs d'avance sur Chelsea qui a subi la loi d'une équipe de Liverpool en plein renouveau.  Maxi Rodriguez a noté l'avantage aux Reds et Johnson a enfoncé le clou, alors qu'entre temps Sturridge avait égalisé pour les Blues. Dans un classement qui se resserre au pied du podium (Chelsea, Tottenham, Liverpool, Arsenal ont 22 points), Chelsea pourrait même perdre sa 4e place lundi lors du match de clôture a journée, dans le cas où Tottenham s'imposerait devant Aston Villa.

Xavier Richard @littletwitman

Euro