Arsenal Van Persie joie LDC 122011
Le buteur néerlandais d'Arsenal Robin Van Persie | AFP - CARL DE SOUZA

Van Persie aux petits oignons

Publié le , modifié le

Arsenal suit la roue de Manchester Utd grâce au triplé de son buteur Robin Van Persie face à Wigan (3-0). Le Néerlandais s'est même payé le luxe de rater un penalty. Les Gunners pointent toujours à 2 pts des Mancuniens, faciles vainqueurs de Birmingham 5-0 avec, là aussi, un triplé de Berbatov. A la lutte pour les places européennes, Tottenham a arraché le nul 1-1 à Newcastle sur un but de Lennon à la 91e. Chelsea joue lundi.

Sans affiche ce week-end, la Premier League a repris son rythme effréné avec son lot de buts et ses cartons. L'emballage n'est pas neuf mais est toujours signé des pensionnaires du Big Four avec en tête Manchester United et Arsenal. Les Mancuniens, leaders malgré un match en moins, ont très vite mis au supplice la faible équipe de Birmingham sur un but de l'inévitable Dimitar Berbatov. Intenable, le Bulgare en rajoutera deux autres à sa collection pour porter son total à 17 buts. Le 5-0 final n'a que peu de valeur mais confirme la maîtrise des Red Devils sur les "petits" du championnats.  Toujours invaincu en 22 matches, MU a poursuivi leur quasi sans-faute à Old Trafford, où ils ont engrangé 34 points sur 36 possibles.

Moins flamboyant (quoique), Arsenal a lui enfilé les buts contre Wigan, 18e et relégable. Peu réalistes, les Gunners ont trouvé la faille par Robin Van Persie, la nouvelle bête noire de Marouane Chamakh. Depuis le retour de blessure du Néerlandais, l'ancien bordelais a pris place sur le banc. Ce n'est pas le penalty manqué de Van Persie qui va changer cela... Avec ce 3-0, les Londoniens ont rempli leur contrat et repassent devant Manchester City, surpris à Aston Villa 1-0. C'est le premier gros coup de Gérard Houllier puisque le but victorieux est l'oeuvre de Darren, Bent. L'avant-centre chipé à Sunderland par Gérard Houllier (contre 24 millions de livres) n'a mis que 18 minutes pour marquer avec son nouveau club, et l'éloigner du même coup de la zone de relégation. L'écrasante domination de Manchester City pendant le reste de la rencontre n'a servi à rien. "Je suis content pour Darren, mais c'est toute l'équipe qui a été fantastique. Les joueurs ont travaillé dur et ont fait preuve d'un esprit de sacrifice extraordinaire. Nous avons battu une grande équipe", a commenté Houllier.

Avant les Citizens, Tottenham avait fait la mauvaise opération de la journée parmi le quintette majeur en concédant le match nul à Newcastle (1-1). Et encore les "Spurs" ont évité le pire dans les arrêts de jeu grâce à un but de Lennon. Avec dix points de retard sur MU et un match de plus joué, les Londoniens ne peuvent plus rêver du titre et devront se contenter de lutter pour leur maintien dans le "Big Four". A la bagarre pour le maintien tout court, Liverpool a enfin remporté sa première victoire depuis l'entrée en fonctions de son nouvel entraîneur Kenny Dalglish, 3 à 0 à Wolverhampton.