Rooney Manchester Malouda Chelsea 042011
Rooney (Manchester united) et Malouda (Chelsea) | AFP - ANDREW YATES

United veut repousser Arsenal

Publié le , modifié le

Manchester United, co-leader de La Premier League, accueille Arsenal dimanche pour l'affiche de la 3e journée. Les Red Devils visent une troisième victoire consécutive en championnat qui mettrait les Gunners à 8 points. Dans l'antre d'Old Trafford, les Mancuniens partent nettement favoris d'autant que les hommes d'Arsène Wenger ont dû batailler mercredi à Udine pour se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des champions.

En Angleterre, si Manchester United joue toujours le titre depuis une vingtaine d'années, ce n'est plus le cas d'Arsenal depuis quelques saisons. Le dernier trophée des Londoniens remonte à 2005 (la FA Cup contre MU aux tirs au but) et les meilleurs joueurs quittent le club les uns après les autres (Fabregas et Nasri après Henry, Vieira, Gallas, Adebayor…). Comment alors prétendre rivaliser avec la crème anglaise, la formation aux 19 sacres (record de Liverpool battu au printemps dernier) ?

La différence entre United et Arsenal réside dans le fait que les dirigeants du club de Manchester parviennent chaque année à renforcer l'équipe. Soit avec des joueurs confirmés (Rio Ferdinand, van Nistelrooy, Tevez, Berbatov) soit avec des recrues au fort potentiel (Chicharito, De Gea ou Phil Jones, Cristiano Ronaldo à son arrivée). Le talent de Sir Alex Ferguson n'est pas d'avoir révolutionné le football avec un style extraordinaire mais de souvent avoir un coup d'avance pour piquer les futures stars du football européen avant que leur valeur marchande ne soit trop élevée. 

Arsenal déjà dos au mur

De ce fait, Manchester reste performant chaque année quand d'autres traversent de plus ou moins longues mauvaises passes (Liverpool, Arsenal voire Chelsea). Pour ce choc précoce, les Diables Rouges partent avec un sérieux avantage sur leurs grands rivaux du début des années 2000: ils possèdent déjà 6 points au compteur et restent sur trois succès de suite si l'on compte le Community Chield face à City tandis que les Gunners ont été tenus en échec par Newcastle avant de s'incliner face à Liverpool la semaine dernière à l'Emirates Stadium (0-2).

Heureusement pour eux, les Londoniens ont su retrouver les ressources morales pour obtenir leur ticket d'entrée en Ligue des champions mercredi contre l'Udinese dans un match pas si facile (2-1 après le 1-0 de l'aller). Maintenant, aller défier United à Manchester constitue toujours un challenge difficile. La saison passée, les partenaires de Patrice Evra n'ont perdu que deux petits points sur leur pelouse fétiche. Bon courage, Arsène !