Miroslav Klose (ALL) vs Fernando Muslera (Uru) Allemagne Uruguay 29/05/2011
Le redoutable buteur de la Mannschaft, Miroslav Klose | JOHANNES EISELE / AFP

Un ticket pour la Mannschaft ?

Publié le , modifié le

Leader du groupe A sans aucune défaite au compteur, l'équipe d'Allemagne pourrait valider son billet pour l'Euro-2012 en cas de victoire à domicile sur le voisin autrichien (groupe A). Aussi vierge de défaite, l'Italie peut se rapprocher de la qualification en gagnant aux Iles Féroé (gr. C), comme les Pays-Bas qui reçoivent San Marin (gr. E) sous la pression de la Suède, en voyage en Hongrie. Choc entre Israël (3e) et Grèce (1er), séparés par un point (gr. F).

Sept matches, sept victoires, l'équipe d'Allemagne réalise un parcours parfait. Absent pour la victoire (3-2) de prestige contre le Brésil, Mesut Özil effectue son retour contre l'Autriche, et voit déjà la Mannschaft se diriger vers un huitième succès synonyme de billet pour l'Euro-2012, vendredi à Gelsenkirchen. Pour le joueur du Real Madrid, "il est temps que l'Allemagne gagne un  titre". Avec déjà dix points d'avance sur son premier poursuivant, la Belgique, elle peut s'emparer de son billet pour se rendre à l'Euro en Pologne et Ukraine, devenant ainsi le premier pays qualifié. Même un match nul pourrait lui suffire.

Dans le groupe B, rien n'est fait, et c'est le moins que l'on puisse dire avec trois équipes (la Slovaquie, la Russie et l'Eire) à 13 points, et une quatrième (l'Arménie) à 8 points. Mais cette journée pourrait être décisive pour la suite des opérations avec le match Eire-Slovaquie de Dublin. A l'affût, la Russie, qui reçoit la Macédoine, pourrait en profiter.

A deux points près, l'Italie réalise comme l'Allemagne un parcours remarquable dans le groupe C. Avec 16 points et cinq d'avance sur la Slovénie, un sixième succès des Italiens, très probable sur la pelouse des Iles Féroé, les placeraient en position idéale, avant de conclure face à la Slovénie. Reste à savoir à qui reviendra la deuxième place. La Slovénie, la Serbie ou l'Irlande du Nord ? Ces deux dernières équipes s'affrontant justement vendredi à Belfast.

Avec l'Espagne et l'Allemagne, les Pays-Bas sont la troisième équipe à avoir pour l'instant réussi un parcours parfait (six matches, six victoires).  Ce n'est sans doute pas vendredi qu'ils vont trébucher, puisqu'ils reçoivent Saint-Marin, l'équipe la plus faible de ces éliminatoires avec sept défaites en  sept matches, aucun but marqué et 33 encaissés... Les "Oranje" ne sont pas pour  autant qualifiés puisque, trois points derrière, les Suédois s'accrochent.  S'ils veulent continuer à y croire, Ibrahimovic et les siens n'ont pas le droit  à l'erreur en Hongrie.

Israël, la Grèce et la Croatie se disputent la première place du Groupe F, le choc entre les joueurs de Luis Fernandez et les Grecs vendredi à Tel-Aviv  s'annonce brûlant. La Croatie sera plus tranquille à Malte et peut prendre la  tête.

L'Angleterre ne parvient pas à se débarrasser du surprenant Montenegro, qui  compte le même nombre de points qu'elle (15 en 5 matches). Résultat, les  joueurs de Fabio Capello sont sous pression au moment d'aller en Bulgarie. Le  Montenegro ira au Pays de Galles, qui n'a pas pris un point.

Le Portugal de Cristiano  Ronaldo, en déplacement à Chypre, serait bien inspiré de ne pas commettre la  même erreur qu'au match aller, conclu sur un invraisemblable 4-4. Autre  candidate à la qualification, la Norvège reçoit l'Islande alors que le Danemark  ne jouera que mardi prochain.

Les champions du monde espagnols (cinq matches, cinq victoires) ne joueront que mardi. D'ici là, les Tchèques tenteront de conserver un mince espoir de  qualification directe en allant s'imposer en Ecosse.