Un derby mancunien qui sent la poudre

Publié le , modifié le

L'ouverture de la 27e journée de Premier League, samedi, promet d'être explosive. Les deux clubs de Manchester, United et City se retrouvent à Old Trafford pour l'un des derbys les plus attendus du championnat. Dans le même temps, Arsenal reçoit Wolverhampton et pourrait profiter d'un faux-pas de Man U.

Le choc entre Manchester United et son voisin, City va animer l'Angleterre ce samedi. Sur le papier, la rencontre parait promise au Red Devils, vainqueurs de leurs neuf dernières rencontres à domicile. Irrésistibles depuis le début de la saison, les coéquipiers de Patrice Evra semblent marcher vers un 19e titre de champion d'Angleterre. Et ni Arsenal, capable de se faire rejoindre après avoir mené (4-0) ou Manchester City ne sont en état de leur disputer ce leadership. Attention cependant àl'excès de confiance pour les joueurs de Sir Ferguson. Début novembre, lors de la 12e journée, la rencontre entre les deux clubs avait accouché d'un triste (0-0).

Des buts, il devrait y en avoir cette fois, puisque le face à face entre les deux Manchester mettra également aux prises les deux meilleurs buteurs du championnat, Dimitar Berbatov (19) et Carlos Tevez (18). En cas d'exploit pour briser la série victorieuse de Man U, les Citizens pourraient complètement relancer le championnat.

 Arsenal pourrait être l'un des grands bénéficiaires de cette opposition. Si les deux clubs mancuniens devaient se séparer sur un score nul, les Gunners pourraient en profiter pour grappiller des points aux coéquipiers de Nani. D'autant qu'en accueillant Wolverhampton, avant dernier du classement, les hommes d'Arsène Wenger tiennent l'occasion unique de prendre trois points "faciles". A eux de ne pas laisser passer le coche.