James Milner (Manchester City) prend le dessus sur Stewart Downing (Liverpool)
James Milner (Manchester City) prend le dessus sur Stewart Downing (Liverpool) | PAUL ELLIS / AFP

Un Boxing Day piégeux

Publié le , modifié le

Au lendemain de Noël, le championnat d'Angleterre reprend déjà ses droits lundi pour la 18e journée lors du traditionnel "Boxing Day". Pas d'affrontement entre équipes de têtes. Le leader Manchester City se rend à West Bromwich alors que son rival United accueille Wigan. Faux-pas interdit dans la course au titre. Idem dans la course à la Ligue des Champions pour Chelsea et Liverpool qui tenteront lors des réceptions respectives de Fulham et de Blackburn.

Sur le papier, les oppositions de ce jour si particulier apparaissent plutôt déséquilibrées mais gare au relâchement. Ce Boxing Day aura ainsi des airs de 32e  de finale de Coupe où, tout en étant supérieurs, les "Goliath" comme Manchester  City, Manchester United, Tottenham, Chelsea, Arsenal et Liverpool, devront se  méfier des "David": dans l'ordre WBA, Wigan, Norwich, Fulham, Wolves et  Blackburn.

City et United sans marge de manœuvre

Ce lendemain de fête est important: la course au titre est déjà très  disputée entre City et United, les deux voisins ennemis jurés, séparés par deux  points seulement. Pour City, impressionnant depuis le début de la saison et qui n'avait plus  passé Noël en tête depuis 1929, le déplacement chez une équipe de West Bromwich  joueuse ne sera pas forcément qu'une formalité, mais la puissance de feu des  hommes de Mancini (53 buts marqués en 17 matches) et leur défense de fer (15  encaissés) les placent largement au dessus de leur adversaire du jour. Même remarque pour United face à Wigan, à Old Trafford de surcroît même si leurs  adversaires ont tenu en échec Chelsea et Liverpool lors des deux derniers  matches.

Chelsea et Liverpool visent l'Europe

La lutte pour aller à la prochaine Ligue des champions entre les quatre équipes suivants qui se tiennent en cinq points est tout aussi indécise. Un seul derby est au programme, celui du sud-ouest de Londres entre Chelsea  et Fulham, séparés de quelques kilomètres seulement. Les Blues ont bien tenu le  coup à Tottenham mais ont une pénurie de défenseurs centraux: Ivanovic et Luiz  sont blessés, Alex est en partance et Cahill n'est pas encore arrivé. John Terry, le capitaine récemment inculpé de racisme par la justice britannique, sera ainsi accompagné de l'habituel latéral droit Bosingwa dans l'axe de la  défense. Un point faible que les Cottagers, humiliés mercredi par MU à domicile (5-0), tenteront d'exploiter.

Ce Boxing day pourrait voir le limogeage d'un deuxième manager de  Premier League cette saison, apres Steve Bruce: Steve Kean, le technicien de  Blackburn, qui se déplace lundi à Liverpool, pourrait être débarqué en cas de  12e défaite cette saison pour la lanterne rouge.

Arsenal et Tottenham sur le pont mardi

En revanche, il n'y aura pas de Boxing Day cette saison pour Arsenal, qui  veut poursuivre son excellente série actuelle. En raison de la grève des  transports londoniens lundi, la rencontre face à Wolverhampton a été reportée à  mardi. La partie la plus épineuse pourrait être pour Tottenham, accroché par  Chelsea jeudi et qui se rend à Norwich mardi. Les Canaries, étonnants 9es du  classement, ont pour l'instant perdu contre tous les cadors, mais en leur ayant  toujours posé des problèmes avec leur jeu collectif en mouvement.

Mathieu Baratas

Euro