Umtiti Mangala France
Samuel Umtiti et Eliaquim Mangala | FRANCK FIFE / AFP

Umtiti ou Mangala, à Deschamps de trancher

Publié le , modifié le

Adil Rami suspendu pour le quart de finale de l’Euro contre l’Islande, Didier Deschamps va devoir titulariser en défense centrale un joueur qui n’a pas disputé une seule minute depuis un mois. Samuel Umtiti ou Eliaquim Mangala ? Le sélectionneur a encore trois jours pour trancher.

Faut-il y voir un signe ? Dimanche dernier, quand Didier Deschamps a envoyé un défenseur central s’échauffer lors de la deuxième mi-temps contre l’Irlande, il s’agissait du Lyonnais Samuel Umtiti. Pour beaucoup, c’est la certitude que « Big Sam » a dépassé Eliaquim Mangala aux yeux du sélectionneur. En tout cas, cela tend à confirmer les échos sur les bonnes performances d’Umtiti aux entraînements. A contrario, le Citizen serait en dedans depuis plusieurs jours. Il faut reconnaître que le coup est rude pour Mangala qui, après les multiples forfaits en défense (Varane, Mathieu), pensait avoir sa chance. Finalement, Deschamps a appelé Rami et en a fait un titulaire indiscutable. Ce serait désormais au tour d’Umtiti, réserviste au début de la préparation, de passer devant lui.

Première pour Umtiti​ ?

Ce quart d’Euro serait une première pour le futur barcelonais. Une première à ce niveau. Une première en bleu tout court. Patron des moins de 20 ans avec qui il a été champion du monde en 2013, Umtiti n’a jamais joué avec les A. Ça fait un gros step mais le défenseur progresse à toute vitesse. "Il est tout à fait capable de supporter la pression, estime Pierre Mankowski, qui l'a dirigé chez les moins de 20 ans, champions du monde en 2013. Il a beaucoup de caractère, il sait où il veut aller, où il veut arriver et il fait tout pour. Il sera prêt, si on fait appel à lui. Des matches importants, il en a déjà joué." Un peu fou et parfois victime de ses nerfs, Umtiti a-t-il les épaules ? "Il a du tempérament, mais il va prendre de l'expérience pour être maître de lui en toutes circonstances. Il se connaît bien et va corriger ça", prédit Mankowski.

Mangala a aussi des arguments

Les dés ne sont pas joués pour autant car Eliaquim Mangala a pour lui son expérience avec Manchester City. Son habitude des duels aériens de la Premier League pourrait s’avérer précieuse contre les Islandais. Mangala sort également d’un quart et d’une demi-finale de la Ligue des champions après les blessures de Nicolas Otamendi et Vincent Kompany. Et si Deschamps n’arrive pas à choisir, le replacement de Bacary Sagna dans l'axe droit reste une option, Jallet récupérant le flan droit. Le joueur qui sera titularisé a de toute façon une belle carte à jouer car Rami n'a pas convaincu grand monde depuis son retour en Bleu.

Xavier Richard @littletwitman