Tottenham tombe, quatre mois après

Tottenham tombe, quatre mois après

Publié le , modifié le

Tottenham a subi à Stoke, 2 à 1, sa première défaite en Championnat d'Angleterre depuis le mois d'août, lors d'un match où de nombreuses décisions d'arbitrage controversées ont été prises à son détriment, ce dimanche lors de la 15e journée. Les "Spurs" restaient sur une série de six victoires et sur dix succès en onze matches de Premier League. La journée se terminera par l'affiche la plus attendue, lundi soir, entre Chelsea et Manchester City.

Même si Stoke et leur milieu de terrain Etherington, auteur des deux buts (13e, 43e), les ont bousculés en première période, les joueurs d'Harry Redknapp peuvent invoquer une incroyable malchance pour expliquer cette fin de série. L'ouverture du score par les "Potters" est entachée d'une faute de main de Peter Crouch, l'ancien joueur de Tottenham. Au moins deux pénalties, pour des tirs repoussés du coude et de la main, ont été refusés aux Londoniens en seconde période, ainsi qu'un but à Adebayor pour un hors-jeu imaginaire.

Pour couronner le tout, leur défenseur central Kaboul, qui avait pris un premier carton jaune injuste pour avoir protesté auprès de l'arbitre après avoir été plaqué dans la surface de réparation adverse, a été exclu à huit minutes de la fin pour un second avertissement, de nouveau extrêmement sévère. Ce dernier coup du sort a mis fin aux espoirs des "Spurs", qui ont réduit la marque sur un penalty d'Adebayor (62e) puis outrageusement dominé le dernier tiers de la rencontre, se créant une multitude d'occasions, souvent repoussées par des arrêts de grande classe du gardien danois Sorensen.

En première période, Etherington avait profité deux fois de la fébrilité de la défense de Tottenham, prise en défaut sur des ballons aériens qui ne paraissaient pas particulièrement dangereux. "Nous n'avons pas été bons en première mi-temps. Mais il y a eu quelques décisions d'arbitrage incroyables en deuxième période", a regretté Redknapp. Malgré ce revers, son troisième de la saison après ceux infligés par les deux Manchester lors des deux premières journées, Tottenham conserve la troisième place du classement, à sept points de Manchester City, avec un match en retard à jouer.

AFP