Soubeyrand Equipe de France féminine
Sandrine Soubeyrand, la capitaine de l'équipe de France | AFP - Patrick Stollarz

Tirage ouvert mais dense pour les Bleues

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine a hérité d'un groupe relevé sans être impossible en tombant notamment contre l'Angleterre et l'Espagne, outre la Russie, pour le premier tour de l'Euro-2013 dames (10-28 juillet en Suède), après le tirage au sort à Göteborg. En tant que tête de série, les Françaises ne pouvaient pas rencontrer dès ce premier tour la Suède ni l'Allemagne, quintuple tenante du titre et qui a remporté au total sept des dix éditions du tournoi européen.

Elles évitent aussi les Pays-Bas et l'Italie, deux autres grosses équipes. Quatrièmes du Mondial-2011 et des JO-2012, elles comptent désormais parmi les grandes favorites du tournoi européen et auront comme mission minimale d'aller au-delà des quarts de finale, le meilleur résultat de leur histoire (2009).

La formule de la compétition rend en outre une élimination dès le premier tour très hypothétique pour les Françaises, puisque les deux premiers et les deux meilleurs deuxièmes des trois groupes seront qualifiés pour les quarts de finale. D'emblée, c'est l'Angleterre qui apparaît comme le challenger N.1 pour la bande du sélectionneur Bruno Bini, pour le troisième match de la phase de groupe (le 18 juillet, après France-Russie le 12 et France-Espagne le 15).

"La Russie est une nation qui a des phases, actuellement elle est en reconstruction, a détaillé la milieu offensive des Bleues Gaëtane Thiney sur Eurosport. L'Espagne est une équipe montante avec beaucoup de caractère puisqu'elle a battu l'Ecosse à la dernière seconde en barrage, mais à notre portée même s'il faudra s'en méfier. L'Angleterre sera le gros morceau du groupe. Mais il faut être confiantes dans nos capacités".

Double rendez-vous franco-allemand

Françaises et Anglaises s'étaient séparées sur un match nul 2-2 le 20 octobre dernier en match amical, après une victoire tricolore 3-0 en mars. Les premières avaient eu recours aux tirs au but pour battre les secondes en quart de finale du Mondial-2011 (1-1, 4-3 t.a.b.).

L'autre équipe qui lorgne la qualification est l'Espagne, qui a remporté des compétitions de jeunes dernièrement (Championnats d'Europe des moins de 17 en 2010 et 2011, avant une finale de la catégorie des moins de 19 en 2012). En attendant l'été, les Bleues vont pouvoir se jauger face à la référence européenne, avec deux matches amicaux contre l'Allemagne le 29 novembre (à Halle-Saale) et le 13 février (à Strasbourg).

Le "groupe de la mort" sera le groupe B, avec l'Allemagne, la Norvège et les Pays-Bas, accompagnés par l'Islande. Le pays hôte, la Suède, affrontera dans le groupe A l'Italie, le Danemark et la Finlande. La phase de groupes se déroulera du 10 au 18 juillet. La finale se tiendra à Solna le 28 juillet.

AFP