Sikorski appelle la justice polonaise à plus de sévérité

Publié le , modifié le

Le chef de la diplomatie polonaise Radoslaw Sikorski a lancé à la justice de son pays un appel à punir plus sévèrement les hooligans, comme ceux impliqués dans des bagarres en marge du match Pologne-Russie mardi à Varsovie.

"Je voudrais encore une fois appeler la justice polonaise à traiter le  banditisme et le hooliganisme avec toute la sévérité requise. On n'a pas besoin  de changer la loi. Je demande au parquet et aux tribunaux de sévir contre les  délits de ce genre", a déclaré M. Sikorski à la presse.

Au total, 30 des 184 hooligans interpellés mardi à Varsovie ont été  condamnés jusqu'ici à des peines de prison ferme ou avec sursis, ou à des  amendes, pour voies de fait contre la police ou participation à un  rassemblement illégal.

Les médias polonais s'insurgent contre les peines qu'ils jugent trop  clémentes à l'égard des hooligans interpellés à Varsovie. Ces peines vont  d'amendes de 500 zlotys (115 EUR) à cinq mois de prison ferme. "C'est un scandale! Les bandits restent impunis", a lancé vendredi en gros  caractères le tabloïd Fakt.

Jerome Carrere