Sagna conf EDF Euro
Bacary Sagna | FRANCK FIFE / AFP

Sagna n’a pas prévu de partir en vacances lundi

Publié le , modifié le

Bacary Sagna a coché le 10 juillet sur son agenda. Avant la date de la finale de l’Euro, pas question de rentrer à la maison. Cela signifie au moins deux victoires en quarts contre l’Islande puis en demi-finale contre l’Allemagne ou l’Italie. Pour le défenseur droit des Bleus, perdre avant la finale serait un échec.

La parole est à la défense. Après Patrice Evra la veille, Bacary Sagna s’est présenté vendredi face à la presse. Ça tombe bien car il est beaucoup question de défense avec ces Bleus. Peu de buts encaissés (deux sur penalty) mais des inquiétudes. « Dans l’ensemble on défend bien mais on peut mieux faire, reconnaît Sagna. Prendre un but après deux minutes contre l’Irlande, c’est inacceptable. » La suspension de Rami est venue ajouter de l’incertitude. Son remplaçant, que ce soit Eliaquim Mangala ou Samuel Umtiti, n’a pas joué une seule minute depuis un mois. Dans le cas du futur barcelonais, ça va même plus loin car il n’a jamais été sélectionné chez les A. Dans tous les cas, « il va y avoir des réglages », assure Sagna qui estime que « la communication va être la clé » et « qu’il faut bien défendre en équipe. »

"S'imposer dès le départ"

Bien défendre et aussi bien débuter. Depuis le début de l’Euro, la France rate toutes ses entames de match. « Ca fait plusieurs matches, confirme Sagna. Il y a un jour où on sera puni. On a une équipe pour aller au bout. On joue dans des grands clubs. A nous de faire ce qu’il faut pour s’imposer dès le départ. Ça éviterait de mettre la pression sur tout le monde. » Plutôt que de réagir, Sagna réclame « plus de concentration dès le début ». Selon le défenseur d’Arsenal, les Bleus ont retenu la leçon et seront prêts à bondir sur l’Islande au coup d’envoi. Et aucun risque de les prendre de haut. « C’est la surprise de l’Euro, le Leicester. Ils méritent d’être là, reprend Sagna. C’est une équipe de qualité et il ne faut pas les sous-estimer. C’est une équipe compacte, physique mais qui sait jouer au ballon. Ils peuvent poser des problèmes. Ce sera à nous de poser notre jeu. »

Les vacances, c'est pour plus tard

Islande ou pas, Bacary Sagna n’envisage pas l’échec à ce stade de la compétition. « Si on veut aller au bout, perdre en quart, ça serait un échec. Je ne vise que la finale. Je ne me vois pas aller en vacances maintenant, je ne me vois ne pas aller en finale. Cet Euro chez nous, on en profite pleinement et on a envie d’en profiter longuement. Le danger c’est l’Islande et nous-même. On est capable du meilleur. Il faut supporter ce statut de favori. On doit emballer le match et je suis confiant pour qu’on le fasse. C’est juste de la concentration. » Confiants les Français qui n’ont toujours pas travaillé les penalties. « On espère s’imposer avant. » Comme ça c’est clair !

Xavier Richard @littletwitman