Rooney fait s'envoler Manchester

Publié le , modifié le

Un triplé de Wayne Rooney a permis à Manchester United de s'imposer 4 à 2 à West Ham, où les leaders du Championnat d'Angleterre ont été menés 2 à 0 jusqu'à 25 minutes de la fin, lors de la 31e journée. Grâce à ce succès, les "Red Devils" creusent un écart de sept points sur Arsenal, tenu en échec par Blackburn 0-0. Chelsea, tenu en échec à Stoke (1-1), se retrouve à onze longueurs.

Rooney assomme West Ham en 15 minutes

Rooney a d'abord trompé Robert Green d'un coup franc superbement enroulé (65e). Il a égalisé en signant un petit chef d'oeuvre, un tir de 18 mètres amené par un magnifique contrôle orienté (73e), avant de donner l'avantage à MU en transformant un penalty (79e) accordé pour un bras de Upson. Il s'agissait de son dixième but cette saison en Premier League. Tout était pourtant mal parti pour l'équipe d'Alex Ferguson. West Ham a rapidement pris les devants grâce à deux penaltys, sifflés pour une main de Patrice Evra (11e) et une faute de Vidic sur Carlton Cole (25e), et transformés par Noble. Mais le réveil de Rooney a fait totalement basculer la rencontre. Les"Hammers" ont en plus encaissé un quatrième but marqué de près parHernandez à six minutes du terme. Ils retombent dans la zone derelégation.

Arsenal piétine toujours...

Les "Gunners" eux sont restés inefficaces jusqu'au bout et n'ont pu éviter de concéder leur troisième match nul d'affilée, dont deux à domicile. Arsène Wenger avait pourtant récupéré la plupart de ses joueurs majeurs, Alex Song, Theo Walcott et Cesc Fabregas, qui n'est curieusement entré qu'après environ une heure de jeu. Monopolisant le ballon, les Londoniens ont gâché un nombre impressionnant d'occasions, les plus belles ayant été offertes à Wilshere en première mi-temps, à Van Persie et à Chamakh en deuxième. Même si tout n'est pas encore perdu mathématiquement, le bilan désastreux des dernières semaines - une seule victoire en sept matches toutes compétitions confondues - laisse penser que le titre à toutes les chances de prendre le chemin de Manchester.

Le titre s'envole pour Chelsea...

Car Chelsea a, lui, dit adieu définitivement à son trophée en subissant un coup d'arrêt à Stoke (1-1) après trois victoires d'affilée. Menés dès la 8e  minute, les "Blues" ont égalisé grâce à un joli but de Drogba de la tête (33e),  mais n'ont pas su aller chercher la victoire qui leur aurait permis de  maintenir l'espoir. Avec 11 points de retard, et même s'ils ont eux aussi un match de plus à  jouer que MU, il leur faudra se contenter de lutter pour une place en Ligue des champions.

Gilles Gaillard