Rooney donne la victoire à United

Publié le , modifié le

Grâce à un but exceptionnel de Wayne Rooney, Manchester United a battu son rival et voisin Manchester City (2-1) sur la pelouse d'Old Trafford lors de la 27e journée de Premier League et reprend 4 points d'avance sur Arsenal. Tottenham vainqueur à Sunderland (1-2) s'installe à la 4e place. Lundi, Fulham et Chelsea se sont séparés sur un score nul (0-0).

Le 144e derby de Manchester en championnat sentait le souffre et Wayne Rooney en est devenu le héros. On attendait le match Berbatov - Tevez, les deux meilleurs buteurs de la Premier League. Le premier était sur le banc et le second a été décevant. On attendait un match ouvert, on l'a eu. Mais surtout, on attendait, comme toujours lors d'un derby de Manchester, un éclair de génie de l'un des 22 protagonistes. Il est venu de Rooney. Son retourné acrobatique sensationnel sur un centre de Nani est venu se loger en pleine lucarne du but de Joe Hart et a assommé City à douze minutes de la fin du match (78e).

"C'est un but incroyable. Je n'avais jamais vu ça. C'est le plus beau but en terme d'éxecution que j'ai vu à Old Trafford dans ma carrière ici" confiait d'ailleurs, admiratif, Sir Alex Ferguson après le match. Avec 5 réalisations en championnat, Rooney ne réussit pas - et de loin - la meilleure saison de sa carrière mais samedi à Old Trafford, son but venu d'ailleurs a pris une valeur bien plus importante.

Après sa défaite à Wolverhampton (2-1) le week-end dernier, MU se devait en effet de réagir. Sa performance a été loin d'être exceptionnelle et City aurait peut être mérité un match nul après que Silva a détourné dans le but un tir de Dzeko (65e) répondant ainsi à l'ouverture du score de Nani (41e) sur une lumineuse passe de Giggs.

Arsenal suit le rythme

Les Gunners restent à quatre points de M.U grâce à leur succès aux dépens de Wolverhampton. Face à l'équipe qui avait fait chuter Manchester United pour la première fois de la saison la semaine dernière, les Londoniens s'en sont une nouvelle fois remis à leur homme fort du moment, Robin van Persie, auteur du doublé de la victoire (2-0). Liverpool, qui restait sur une victoire de Chelsea, a de nouveau marqué le pas. Les Reds sont donc toujours aussi irréguliers, comme en témoigne ce match nul décevant à domicile face à Wigan (1-1). 

Enfin, la Premier League devient également coutumière d'incroyables  retournements de situation. Après le Newcastle-Arsenal (4-4) du week-end  dernier, c'est cette fois le match West Bromwich-West Ham qui a offert un  scénario fou. Menés 3-0 après 30 minutes de jeu, les Hammers sont revenus à 3-3  grâce à une seconde période de feu.

Dans le match de clôture de la journée, Chelsea , cinquième avec 44 points, n'a pas pu en profiter pour revenir sur Tottenham. Il n'a pas mis à profit son court déplacement dans le derby de l'Ouest londonien, en étant tenu en échec (0-0) par Fulham Fulham, douzième avec 30 points. derby de Londres.

Gilles Gaillard