Mombaerts portrait
Erick Mombaerts | Maxppp

Plus d'Espoirs pour Mombaerts

Publié le , modifié le

Deux jours après l'élimination des Bleuets en barrages de l'Euro-2013 face à la Norvège (5-3), Erick Mombaerts a été démis de ses fonctions de sélectionneur des Espoirs. Il "ne poursuivra pas sa mission à la tête de l'équipe de France Espoirs", indique un communiqué de la Fédération française de football qui précise qu'il s'agit "d'un commun accord" avec le président de la FFF Noël Le Graët.

La décision a été prise lors d'un entretien ce jeudi matin avec Noël Le Graët. Mombaerts "demeure en poste au sein de la Direction technique nationale (DTN)", indique le communiqué de la FFF. Depuis deux jours, de nombreuses voix s'étaient élevées pour critiquer la gestion de Monbaerts.

L'équipe de France Espoirs, éliminée  par la Norvège en barrages (succès 1-0 à l'aller vendredi dernier, défaite 3-5  mardi), manquera son 4e Championnat d'Europe d'affilée. Déjà fragilisé au sein même de la Maison bleue par l'affaire des quotas, dans laquelle il avait suivi la ligne très controversée défendue par le DTN François Blaquart, Mombaerts a également été affecté par l'affaire de la virée nocturne de cinq Bleuets, trois jours avant l'élimination surprise de la France.

Deux échecs d'affilée

Mais c'est avant tout cette élimination en qualification d'un Championnat d'Europe, la quatrième d'affilée pour les Espoirs, la troisième pour le sélectionneur. Si en 2008, celui qui venait de succéder à René Girard n'avait pas pu faire grand chose pour qualifier son équipe aux dépens de l'Allemagne en barrages (1-1, 0-1), c'est bien sa sélection qui avait été éliminée dès les qualifications en 2010 (derrière l'Ukraine et la Belgique).

Alain Casanova "peiné"
"Nous sommes tous tenus aux résultats, et même si ces derniers n'ont pas été à la hauteur de ses espérances, je reste fier d'avoir travaillé avec lui et d'être son ami", explique celui qui fut son adjoint à Toulouse.

A 57 ans, Erick Mombaerts reste néanmoins au sein de la Direction technique nationale. Avant de rejoindre la DTN, celui qui avait été nommé à ce poste par Gérard Houiller (le DTN de l'époque), avait notamment été l'entraîneur de l'équipe première du PSG (1987-88), de celle de Cannes (1992-94) et de Toulouse pendant cinq saisons (2001-2006), dont un titre de champion de D2 en 2003. C'est en 2007 qu'il est devenu entraîneur de l'équipe de France des moins de 18 ans, puis des Espoirs l'année suivante.

Romain Bonte