Paulo Bento: "Le Portugal sur le bon chemin"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur du Portugal Paulo Bento a estimé que son équipe est "sur le bon chemin" après sa victoire mercredi contre le Danemark (3-2) et considère que son capitaine Cristiano Ronaldo " a la même pression que les autres joueurs".

Qu'est-ce qui a fait la différence par rapport au premier match ?
 "La grande différence, c'est qu'on a marqué, mais pas seulement. On a  continué à bien jouer, comme contre l'Allemagne. Notre organisation est  toujours à régler, mais on s'est créé des occasions. Lors des 45 premières  minutes, 2-0 aurait été un score mérité. Ils ont marqué, et ça nous a empêchés  de contrôler le match comme on l'aurait voulu. On ne voulait pas défendre le  2-1, mais marquer un troisième. Le Danemark voulait égaliser, on en a profité  au début de la deuxième période en contrôlant le match avec beaucoup  d'occasions à la clé, mais on n'a pas marqué. On était près du 3-1, et le 2-2  était assez injuste. Mais l'important était le caractère qu'on a montré. Le  score est juste, même si on aurait pu gagner de manière plus tranquille."
   
 Vos joueurs se sont-ils déconcentrés après leur deuxième but ?
 "Non, ce n'était pas un question de concentration. Les Danois n'ont eu  qu'une occasion et l'ont convertie. On a eu un grand contrôle du match, en  première mi-temps on s'est bien sorti des situations dangereuses. On n'a pas eu  de problème défensif lié à la déconcentration, mais le Danemark a marqué un  but. On voulait marquer le 3e but. Cela aurait tué le match. L'équipe est  restée concentrée tout au long du match, elle a montré des qualités et des  ressources. Elle a affiché les caractéristiques qu'on voulait qu'elle montre,  et après tout, on a gagné."
   
Comment avez-vous trouvé Cristiano Ronaldo? Souffre-t-il d'une trop  grande pression?
"Je n'aime pas parler des individualités après un match, j'analyse  toujours l'équipe dans son ensemble, puis je revisionne le match. On a fait  deux très bons matches, contre deux très bons adversaires. On est sur le bon  chemin. Tôt ou tard, on continuera à marquer, que ce soit Cristiano ou un  autre. La pression ? Ce n'est pas mon impression. Il a la même pression que les  autres joueurs, qui veulent contribuer à la victoire. De notre point de vue il  a fait deux très bons matches, et je suis certain qu'il n'y a pas un seul  joueur de notre équipe qui soit insatisfait. Ils sont tous heureux, et je crois  qu'il aura une grande responsabilité pour nous parce qu'on a un match décisif  dans quatre jours".

AFP