Patrice Evra : "Je ne veux pas souffrir comme ça à tous les matches"

Patrice Evra : "Je ne veux pas souffrir comme ça à tous les matches"

Publié le , modifié le

Patrice Evra ne retient que la victoire dans ce match d'ouverture compliqué face à la Roumanie (2-1). Il est prêt à donner les clés du camion France à Dimitri payet même si "la star c'est l"équipe." Grâce à ce résultat, les Bleus joueront "libérés" face à l'Albanie.

Q : La victoire est là mais ça n’a pas été simple
R : « On ne va pas se voiler la face. Ça fait deux ans que la France n’avait pas joué de match officiel et il y avait beaucoup d’appréhension. On a été très timides en première mi-temps mais il faut féliciter cette équipe roumaine. Plusieurs personnes pensaient que ça allait être facile mais le coach nous avait prévenu. C’est le premier match alors, avec ou sans la manière, il fallait les trois points. Je suis heureux et je vais bien dormir ce soir. »

Q : La Roumanie vous a surpris ?
R : « Ils sont venus nous chercher. On avait vu à la vidéo mais c’est la pression. Ce n’était pas facile mais j’ai aimé cette envie de ne rien lâcher, de mettre le bleu de chauffe et de gagner comme ça avec le génie de Dimi (Payet). Je ne veux pas souffrir comme ça à tous les matches mais c’est beau ! »

Q : Physiquement c’était dur ?
R : « J’avais l’impression qu’ils étaient douze. Mais c’est l’appréhension. On grille beaucoup d’énergie à cause de ça. Contre l’Albanie on va plus se lâcher. Maintenant on met se match de côté. On a pris les trois points, c’est ce qu’on rêvait de faire. »

Q : Dimitri Payet a pris une autre dimension
R « Dimi je le chambre souvent avec son match en Albanie (défaite 1-0) en amical juste avant les vacances… Là on a le vrai Dimi qu’on aime, le Dimi qu’on voit à West Ham. Ça lui a fait du bien d’aller là-bas. Il sait que c’est un joueur important pour l’équipe mais il fait aussi les efforts défensifs. Je sais qu’il ne va pas s’enflammer et qu’il va continuer à frapper comme ça en lucarne. »

Q : Pourquoi il devait partir en Angleterre ?
R : « C’est plus dur. Il n’est pas dans son cocon. A West Ham c’est la star. Il a commencé à mettre des coup-francs incroyables. Je lui ai dit si tu veux être la star en équipe de France, ait le même rendement qu’à West Ham. Tu n’as qu’à lever le doigt. Mais je vous en supplie, ne l’enflammer pas. Vous (la presse) l’avez fait avec Griezmann et Pogba. La star c’est l’équipe. »

Xavier Richard @littletwitman