Nasri Samir Blanc Laurent entraînement Bleus
Samir Nasri aux côtés de Laurent Blanc | AFP - Bertrand Guay

Nasri: "Essayer d'apporter un maximum de mouvement"

Publié le , modifié le

Le Luxembourg "est moins glamour mais plus important que l'Angleterre ou le Brésil", a expliqué le milieu de l'équipe de France Samir Nasri en comparant les deux dernières victoires de prestige des Bleus à leur prochain adversaire, vendredi en éliminatoires de l'Euro-2012. Ce dernier espérant amener un "maximum de mouvement" devant le but luxembourgeois.

Votre venue signifie-t-elle que vous serez capitaine vendredi ?
"Je ne sais pas encore. La conférence de presse d'avant-match, ça ne signifie pas grand chose. Je ne le sais pas non plus."

Comment se motiver pour ce match après deux adversaires prestigieux ?
"C'est un peu moins glamour mais c'est plus important que l'Angleterre ou le Brésil car notre objectif, c'est l'Euro. Dans cette optique, c'est trois points à prendre. On se dit que ça va être très fermé en espérant qu'on marquera beaucoup de buts. Il faut le faire le plus vite possible pour avoir des espaces. A l'aller, c'est sur coup de pied arrêté qu'on avait marqué le premier but."

Vous avez-donc particulièrement travaillé cet aspect cette semaine ?
"Non, on a travaillé devant le but mais pas les coups de pied arrêtés."

Le schéma défensif du Luxembourg fait reposer le sort du match sur les joueurs créatifs comme vous...

"Il faudra essayer d'apporter un maximum de mouvement pour trouver des décalages et passer sur les côtés. Car dans l'axe, ça risque effectivement d'être très fermé."

Que change la présence de Yoann Gourcuff derrière vous ?

"On a une rampe de lancement de qualité, pour mettre l'équipe dans le sens du jeu. Avec sa technique, il peut trouver des passes dans l'intervalle et il n'a pas peur car il maîtrise ça."

Dans votre association, la référence, c'est votre match contre l'Angleterre ?
"Oui, mais on n'a pas eu énormément de matches ensemble. On a eu cette relation, lorsque l'un montait, l'autre redescendait. On avait eu cette relation, on avait essayé de se chercher. On va essayer de le faire à grande échelle si on est tous les deux titularisés demain."

Cette semaine, c'était aussi le retour en Bleu de Franck Ribéry et Patrice Evra...
"Je trouve qu'on a un peu trop parlé de ça cette semaine. Ces deux joueurs ont énormément de qualités et ils vont beaucoup nous apporter. On va les mettre dans d'excellentes conditions. Bien sûr qu'on a envie de les aider."

AFP