Fabrice Muamba Bolton malaise
Les médecins s'affairent autour de Fabrice Muamba (Bolton) | OLLY GREENWOOD / AFP

Muamba dans un état critique

Publié le , modifié le

Victime d'un malaise cardiaque samedi lors du quarts de finale de la Cup face à Tottenham, Fabrice Muamba était toujours, dimanche, en soins intensifs dans un hôpital de Londres. Le milieu de terrain de Bolton, 23 ans, se trouve dans un "état critique", mais stable. Selon son entraîneur Owen Coyle, "les 24 prochaines heures seront cruciales". Le match Aston-Villa Bolton, prévu mardi, a été reporté.

Les communiqués de Bolton s'enchaînent et les supporters, comme le monde du football tout entier, continuent de retenir leur souffle, au lendemain du malaise cardiaque qui a frappé Fabrice Muamba. Le milieu de terrain des Wanderers s'est écroulé en plein match, lors du quart de finale de la Cup sur le terrain de White Hart Lane alors que l'on atteignait la pause sur un score de parité (1-1). Seul, loin du ballon, le nez dans le gazon sur lequel il courrait encore un instant plus tôt. Six médecins et 10 minutes de massages cardiaques, bouche-à-bouche et électrochocs seront nécessaires pour tenter de le réanimer devant des joueurs et spectateurs choqués par un évènement dont chacun saisissait l'effroi et la gravité. Certains de ses coéquipiers et adversaires étaient même en larmes alors que l'Anglais d'origine congolaise était évacué vers le London Chest Hospital.

Un évènement qui n'est pas sans rappeler, pour Bolton, Khalilou Fadiga, lui aussi victime d'un malaise cardiaque sur le terrain, en 2004 à l'échauffement, avant le match de Carling Cup face à Tottenham au Reebok Stadium. Le Sénégalais avait ensuite été opéré du coeur, avec la pause d'un défibrillateur automatique. Ill avait repris sa carrière sans parvenir à retrouver son niveau d'Auxerre ou de l'Inter Milan.

Les messages de soutien affluent

Fils d'un réfugié congolais, Fabrice Muamba nait à Kinshasa avant de prendre la direction de l'Angleterre. Formé à Arsenal, il n'a jamais réussi à s'exprimer chez les Gunners. Il prendra alors la direction de Birmingham, tout d'abord en prêt, puis définitivement dès la saison 2007-2008. C'est alors Bolton qui l'attire pour 5 millions de livres. Le milieu de terrain portera le maillot de l'équipe d'Angleterre des moins de 21 ans à 33 reprises, dont en finale de l'Euro espoirs 2009.

Selon les ambulanciers, Muamba respirait à son arrivée et son coeur s'était remis en marche. Mais son état étant jugé critique, c'est en soins intensifs qu'il était placé. "Bolton peut confirmer que Fabrice Muamba a été admis à l'hôpital Chest de Londres où il se trouve dans un état critique et en soins intensifs", annonçait sobrement club dans un communiqué. "Le club et l'hôpital demandent aux médias et au public de respecter l'intimité de la famille". L'arbitre du match Tottenham-Bolton a choisi, avec l'accord des joueurs et des dirigeants, d'interrompre la rencontre tandis que l'entraîneur de Bolton Owen Coyle et son capitaine Kevin Davies restaient aux côtés de Muamba. Coyle a indiqué à la presse que "Fabrice (était) gravement malade. Les 24 prochaines heures seraient cruciales" pour le joueur de 23 ans.

A la télévision, sur les réseaux sociaux ou en radio, les messages de soutien à la famille et aux proches de Muamba ont rapidement afflué."J'espère de tout coeur que mon meilleur ami dans le monde du football va bien. Reste fort, s'il te plaît, s'il te plaît, reste fort", écrivait ainsi son ancien coéquipier du centre de formation d'Arsenal Justin Hoyte (Middlesbrough) tandis que Rio Ferdinand lui disait de "tenir bon". Mais nombreux étaient ceux qui relativisaient leur carrière face à un tel évènement. "Cela fait relativiser le football par rapport à tout le reste", lançait sur Twitter Tom Huddleston, joueur de Tottenham. De son côté, Aston Villa a accepté le report de son match face à Bolton prévu mardi au Villa Park.

Le coup de gueule bénéfique de Mourinho?

Au lendemain de l'annonce de l'opération du foie à venir pour Eric Abidal, c'est une nouvelle vague d'émotion qui frappe le football. A l'autre bout de l'Europe, Andrea Pirlo (Juventus) a choisi de dédier son but à ce joueur qu'il n'a sans doute jamais côtoyé et qu'il ne croisera peut-être jamais. Mais à travers Muamba, c'est chaque footballeur qui s'est effondré, touché lui aussi en plein coeur par ce destin qui peut frapper à n'importe quel moment et rappelle à quel point le football n'est qu'un sport.

Si Muamba a une chance de s'en sortir grâce à la rapide intervention des secours, il le doit sans doute à José Mourinho. En 2006, après les blessures successives de ses deux gardiens de but à Chelsea Petr Cech et Carlo Cudicini, le Portugais avait poussé un coup de gueule quant à la lenteur des secours. Cech, malgré une fracture du crâne, avait dû patienter dans les vestiaires trente minutes avant qu'une ambulance n'arrive au stade. Les Blues avaient alors formulé une requête pour qu'une ambulance et des brancardiers soient en faction à proximité des stades pour une évacuation plus rapide des blessés et qu'un médecin du club ainsi que deux kinés puissent prendre place sur le banc. Demandes entendues et depuis 2007, la FA et la Premier League ont pris des dispositions en ce sens. "Nous voudrions saluer les joueurs, les officiels, les équipes médicales des deux clubs pour la rapidité de leur intervention auprès de Fabrice", a ainsi déclaré Richard Scudamore, le responsable de la Premier League. Et 15 minutes après avoir été évacué du terrain, Muamba était admis en soins intensifs.

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS

Euro