Matchs amicaux : l'Italie et le Portugal s'imposent

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Arrivé
Pelle
Graziano Pelle, buteur avec l'Italie face à l'Ecosse | Matthew Mirabelli / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après la victoire de l'Espagne et la défaite de l'Allemagne plus tôt dans la soirée, l'Italie et le Portugal se sont imposés ce dimanche, en matchs de préparation à l'Euro 2016. Quaresma a marqué un but somptueux.

L'Italie a battu l'Ecosse 1-0 dimanche à Malte, lors d'un match amical de préparation à l'Euro sans éclat mais qui aura peut-être permis au sélectionneur Antonio Conte d'avancer dans sa réflexion sur la liste de 23 joueurs qu'il doit annoncer mardi. Le sélectionneur des Azzurri a évoqué "trois ou quatre choix" encore à faire et le match sérieux mais un peu terne de ses hommes l'a probablement aidé à cocher certains des noms manquants. "On a fait beaucoup d'efforts, on travaille et il faut continuer. On sait qu'il nous faut faire beaucoup d'efforts et qu'on a un parcours difficile qui nous attend", a déclaré Conte après le match au micro de la Rai.

Cinquième but en sélection pour Pellè

Le but italien a été inscrit par Graziano Pellè, l'un de ceux qui sont sûrs à 100% de prendre dans une dizaine de jours le vol pour Montpellier, où la Nazionale sera basée. Après une bonne passe de De Rossi, Eder a remisé et Pellè a inscrit son cinquième but en sélection d'une jolie frappe enroulée (1-0, 57e). La bonne prestation de De Rossi est une bonne nouvelle pour Conte, qui sera privé sur blessure de Marchisio et Verratti au milieu de terrain. Pour le reste, dans le 3-5-2 qui sera probablement le système de base à l'Euro, l'Italie a été appliquée mais lente et dépourvue de fantaisie. Les entrées d'Insigne, Bernardeschi ou Bonaventura, trois éléments offensifs qui n'ont pas leur place assurée dans les 23, n'ont ensuite pas suffi à donner plus de rythme à la rencontre. Face à une équipe d'Ecosse totalement inoffensive, la défense italienne n'a elle presque rien eu à faire et Buffon a passé une soirée très tranquille.

Quaresma se fait remarquer

De son côté, le Portugal, sans Cristiano Ronaldo après la victoire du Real Madrid en Ligue des Champions samedi soir a pu compter sur un bon Ricardo Quaresma pour s'imposer face à la Norvège. Juste avant le quart d'heure de jeu, l'ailier repiquait dans l'axe depuis le côté gauche pour enrouler une merveille de frappe dans la lucarne (1-0, 13e).

En deuxième période, un Portugal pas toujours impérial s'appuyait sur le Lorientais Raphaël Guerreiro d'un superbe coup-franc (2-0, 65e), puis le Lillois Eder (3-0, 71e) bien servi par Mario João. Faudra-t-il de nouveau compter avec les Portugais cette année ?

Paul Arrivé Paul_Dejala